Spirit Bird : l’inspiration de la Nature

6

Cet article est un peu particulier. Il est venu d’une pure nécessité d’écrire. Inspiré par la chanson Spirit Bird de Xavier Rudd, les émotions ressenties face aux beautés du monde se sont rappelées à ma mémoire. J’ai pris le stylo…

Vous souvenez-vous avoir déjà eu les larmes qui coulaient face à la beauté d’un paysage ? Vous savez ce frisson qui survient de manière incontrôlable quand l’émotion vous submerge ?

Asseyez-vous confortablement. Lancez la vidéo ci-dessous. Fermez les yeux, je vous emmène… Calmez votre respiration et laissez votre imagination et vos souvenirs prendre le dessus.

Spirit Bird

L’éclat du soleil vous chauffe le visage, le vent caresse votre peau, vos lèvres ont le goût salé de l’effort passé. Vous ressentez tout votre corps. Vous sentez ce sentiment tellement étrange et familier à la fois d’être totalement connecté au Monde.

Inspirez. Expirez. Doucement, vous ouvrez les yeux.

C’est d’abord dans un grand éclat de lumière éblouissante que vous découvrez le monde.  Vous êtes au sommet d’une montagne ou perdu au milieu du désert. Un paysage à 360° s’offre à vous. Écartez vos bras et tournez sur vous. Vous êtes désormais en totale connexion avec le paysage qui vous entoure. Vous levez vos yeux vers le ciel. Un rapace plane dans l’azur glissant dans l’air comme un vaisseau sur une mer d’huile. Il passe devant le soleil. Un clin d’oeil d’éblouissement, l’oiseau a déjà disparu. Désormais, c’est votre esprit qui plane… Spirit Bird…

Spirit Bird-3

La beauté est partout. Vous vous sentez connecté au Monde, à la nature, aux animaux et aux hommes. Durant des jours et des jours, vous avez endurez la dureté de la montagne ou l’âpreté d’un paysage désertique. Votre corps a imprimé chaque difficulté pour rendre ce moment d’abandon face à la beauté du monde encore plus éblouissant. Et sans vous en rendre compte, les larmes coulent… Vous souhaiteriez que ce moment dure une éternité. Tous vos soucis se sont envolés pour ne laisser place qu’à un bonheur infini.

Spirit Bird

Ces moments suspendus aux limbes sont certes fugaces et éphémères. Pourtant ces quelques instants auront plus d’impacts que la multitudes d’autres moments anonymes. Profondément changé, ces larmes vous auront fait grandir… Vous comprendrez dès lors que la valeur de tous les sacrifices opérés pour atteindre ces quelques secondes de félicités ne sont rien. Continuez donc à vous entraîner pour permettre à vos jambes de vous porter toujours plus loin dans la découverte de notre monde. Bien sûr, ces vibrations telluriques peuvent être ressenties partout mais, nous, coureurs, voyageurs, montagnards, souhaitons vivre toutes les possibilités que nous offre notre magnifique nature.

Spirit Bird-4

A votre tour maintenant de me raconter vos moments de purs bonheurs en pleine nature !

Enregistrer

Enregistrer

Commentaires

6 Commentaires

  1. Savoir profiter de ces moments, c’est essentiel. Pour en profiter pleinement, il faut pouvoir les détecter, les reconnaître à l’instant où ils arrivent. Selon moi, l’homme est comme le bon vin, il se bonifie avec le temps. Les années passant, les temps libres (dans tous les sens du terme) diminuant drastiquement en nombre, je parviens à reconnaître ces très rares instants de connexion totale avec la nature plus facilement.

  2. Je me suis pleinement reconnue dans cet article. Passionnée de nature que ce soit de grands espaces, de montagnes ou de forêts tropicales, j’ai toujours de nombreuses sensations et émotions qui m’assaillent en les contemplant. La sensation de plénitude dans une forêt où on se sent dans son élément, celle de liberté devant un désert infini. Plus que des émotions, cette contemplation permet aussi parfois de prendre le temps de réfléchir, de se poser ou au contraire de se vider la tête. Quand la nature est une thérapie !

  3. En fait j’en ai beaucoup depuis que je me suis découvert ma passion de la marche mais le premier souvenir et souvent le plus marquant : L’arrivée au bout du rocher du Preikestolen, en Norvège, et cette sensation de plénitude écrasante en observant le fjord sous mes pieds…

    • Ahhh la Norvège, rien qu’en parler cela me donne des frissons. Je vais dans les Lofoten cet été. J’ai vraiment hâte de découvrir ce pays !

Laisser un commentaire