Bilan running Mars et Avril 2015 : vers l’infini et l’au-delà !

0

On continue sur la lancée : voici un 2e billet plus quantitatif afin de vous présenter les chiffres de ces deux mois. En deux mots, je résumerais ces deux mois par vélo et coaching. En effet, le mois de mars a vu le retour de la petite reine dans mon entraînement et celui d’avril mon premier programme élaboré par un coach.

Comme je l’expliquais dans mon précédent billet, les mois de janvier et février ont été des mois où le plaisir guidait mon entraînement. Après avoir connu une certaine saturation en fin d’année 2014, j’avais décidé de ne courir que quand j’en avais envie afin de recouvrir mes forces et pouvoir attaquer l’entraînement pour mon premier objectif de l’année en étant bien dans les jambes et dans la tête.

Mars, retour de la discipline

Bilan Mars Running

Après un excellent temps au Trail de l’Ourthe en début de mois, il était désormais temps de me concentrer sur mon premier objectif de l’année. C’est ainsi qu’à deux mois de la Bouillonnante, j’ai décidé de revenir à une discipline d’entraînement. Je ne suis pas un grand adepte des séances spécifiques. Ça m’ennuie plus qu’autre chose. Et pourtant, ce n’est pas faute d’en connaître les bénéfices. Bref, je me suis astreint à la discipline du fractionné ^^ afin de rentrer dans un cycle d’entraînement plus rigoureux.

L’autre grand changement de ce mois de mars est le retour de la petite reine ! Quel plaisir de pouvoir à nouveau monter sur son vélo après tant de mois. Je sais qu’il y a des férus qui roulent l’hiver mais moi, je n’aime pas. Les routes sont sales et glissantes ! Le retour sur la selle ne fut pas sans difficulté. Cet hiver, je n’ai pratiquement pas fait de vélo en salle pour me consacrer à la course à pied. Et bien purée, on sent bien que c’est un effort qui reste sensiblement différents.

Au final, je continue sur ma lancée des deux mois précédents avec 185km de course à pied et 3800 D+ et presqu’autant de vélo (182km et 2000D+) ! Au niveau du temps d’activité, la course suit la même évolution avec presque 31h d’activité physique pour le mois.

Avril, chaud bouillant !

Bilan Avril Running

Le mois d’avril a surtout été marqué par ma prise en charge par Vincent, coach chez BEActive, qui assurera désormais ma préparation. Son travail n’a pas été évident puisqu’il ne restait qu’un mois avant la Bouillonnante. Il a donc axé mon plan autour de deux axes : le travail de VMA longue et l’endurance croisée.

Dans les faits, j’avais donc 5 séances par semaines constitués d’une sortie longue (25 à 30km) avec dénivelé à du 9km/h,  de deux séances de sports portés (vélos, elliptique) (l’une en récupération de la sortie longue et l’autre en sortie longue à bas régime), une séance de musculation et une séance de stretching longue durée (en plus de ceux réalisés après chaque entraînement). La charge d’entraînement a donc connu une augmentation relativement significative.

En guise de préparation, Vincent a accepté que je fasse le Trail des Sauvages. Pour moi, il s’agit de l’un des plus beaux trail de Wallonie. Je ne pouvais donc pas le manquer. Je l’ai fait tranquillement et les sensations étaient plus que bonnes. Or, le trail se déroulait deux jours après une grosse sortie en vélo.

Fin avril, l’échéance approchant, j’ai eu un véritable coup de fatigue. Surement un petit virus… Heureusement, la surcompensation a été bien calculée par Vincent et je me présentais à Bouillon en forme et prêt à en découdre.

Quantitativement parlant, j’ai 180km de course à pied et 4900 D+ au compteur. Cela ressemble très fortement au mois précédent. Par contre, la place du vélo a été assez énorme ce mois-ci avec 290 km et 3000D+.

En résumé – mars + avril :

Bilan Running Mars Avril

Désormais, mon attention est concentrée à 100% sur l’OCC fin aout ! Première course de montagne pour moi, c’est un nouveau type de course qui se présente ! La préparation sera donc adaptée en conséquence.

Et vous comment se sont passés mars et avril de l’année?

Commentaires

Laisser un commentaire