fbpx

Salomon MEsh : la ré-évolution Salomon

Grâce à Salomon et Savoie-Mont-Blanc, j’ai eu la chance de visiter le Salomon Design Center à Annecy où est né le programme Salomon MEsh. À mes yeux, Salomon est l’une des seules (la seule?) à oser se lancer dans de réelles innovations pour faire progresser les sports outdoor.  Je vous invite à une plongée dans l’antre du savoir-faire et de l’innovation de Salomon.


Dans le secret des innovations Salomon

Le Salomon Design Center à Annecy est le lieu où se concentre tous les cerveaux de la marque. C’est ici que les nouveaux produits sont conçus. Pour vous donner une idée, j’ai pu voir des produits qui ne sortirons que dans 2-3 ans. Vous comprenez dès lors pourquoi l’accès est extrêmement réglementé : relevé d’identité, obligation d’être « parrainé » par un travailleur interne, interdiction de prendre des images à certains endroits.

Le Annecy Design Center est le centre d’innovation pour les marques du groupe Amer Sports…

Bref, j’avoue que Salomon et Savoie-Mont-Blanc m’ont offert une sacrée opportunité de pouvoir pénétrer dans cet incubateur à idées. C’est ici que les coureurs du Team Salomon font leur retour sur les produits. Kilian Jornet et François D’Haene sont des habitués du bâtiment annécien.

Salomon MEsh

Lorsque l’on rentre dans le bâtiment, l’immersion dans l’esprit de la marque est directe. L’importance de la technicité au service de l’athlète pour se mouvoir le plus librement est directement exposé. Chez Salomon, la technique doit être au service de la pratique sportive.

Sur ce point, depuis que la marque a changé de devise pour #TimeToPlay, je pense qu’elle a encore mieux appréhendé l’esprit vers lequel les sports outdoor tentent. En effet, avec #TimeToPlay, Salomon souhaite mettre le jeu au centre des pratiques sportives. Certains préfèrent la compétition, d’autres souhaitent explorer des contrées lointaines sans la pression de la compétition, d’autres encore sont des passionnés des #microaventures au « bout du jardin ». Tout est prétexte à aller dehors.

Salomon MEsh

Salomon MEsh

Venons-en au programme MEsh… Pour rappel, il s’agit d’un programme de chaussure entièrement customisable et adapté à la morphologie du coureur. Chaque chaussure est pensée par et pour le coureur de manière totalement singulière. Jusqu’à présent, l’entièreté des chaussures MEsh sont fabriquées à la main à l’Annecy Design Center. Je vous propose donc une immersion dans ce programme aussi intéressant qu’innovant.

Une chaussure pour chacun

Lorsque j’arrive à l’Annecy Design Center, nous sommes pris en charge par Jean-Yves Couput, directeur du programme MEsh qui nous emmène à la rencontre des spécialistes en biomécaniques. En effet, on sait tous à quel point le choix des chaussures est capital dans la pratique de la course à pied afin d’éviter les blessures.

Le programme MEsh se situe donc depuis la première idée de projet à mi-chemin entre la démarche commercial et la démarche médical.

Salomon MEshLe programme MEsh est aussi et surtout le résultat d’un double constat.

D’un côté, le monde du sport est en pleine mutation, celui de la vente également. Le temps de la grande production sans âme est révolue. Les grosses entreprises souhaitent se rapprocher au plus près de leur clientèle pour leur proposer des produits à leur image : unique et spécifique.

D’un autre côté, le Trail running est une discipline où un matériel adapté devient un élément clé de la performance. Une paire de chaussures ne nous fera pas gagner des courses mais elle peut nous éviter les blessures. Associé aux innovations dans les schémas de production, il apparaît aujourd’hui essentiel de pouvoir adapter le produit au client et non l’inverse.

Mais comment les mettre en oeuvre et commercialiser une chaussure 100% personnalisable ? Sur ce point, Kilian Jornet a été un intervenant-clé. Jouant le rôle de « casseur de codes », il a permis à l’équipe d’aller vers une chaussure simplifiée. En effet, de 180 éléments pour une chaussure classique, les chaussures MEsh n’en n’ont que 30.

Personnaliser sa Salomon MEsh

Qui dit chaussure personnalisée dit accompagnement du coureur. En effet, pour la première fois, on achète une chaussure avant sa fabrication. Le futur client est invité à se rendre dans l’un des centres agréés (8 en France et 1 en Belgique). Parmi ces derniers, Annecy est le premier et évidemment le plus complet des centres et surtout le plus immersif.

Très immersif, le futur client est amené devant une large porte débouchant sur un long couloir dans lequel les plus grandes innovations de la marque sont reprises. Forme de ligne du temps, du savoir-faire Salomon en matière de technologie pour satisfaire au plus près les demandes des athlètes. Aujourd’hui, vous êtes comme les athlètes, vous pouvez vous-aussi exiger une chaussure sur mesure.

Salomon MEsh

On vous rappelle également les 4 piliers fondamentaux du programme MEsh. Ces quatre piliers sont les fits qui structurent l’essence même du programme MEsh. À côté des deux fits extérieurs, celui du choix personnels et du terrain de jeu, les deux autres « Anatomique » et « Biomécanique » sont ceux sur lesquels Salomon comte apposer tout son savoir-faire. 

Salomon MEsh

Suivant vos préférences, votre terrain de jeu et les conseils biomécaniques des kinés, on vous conseille le drop, la semelle, l’amorti. Grâce à la prise de mesure du pied et à l’analyse de la foulée, l’exo squelette, pièce principale de la chaussure, est alors thermo-moulée sur la forme du pied. On vient y ajouter l’élément clé du MEsh : une « chaussette » apposée sur l’exosquelette et fusionnée à haute température avec ce dernier.

Jusqu’à maintenant, toutes les chaussures MEsh sont conçues à Annecy par deux personnes et deux robots. Autant dire, c’est vraiment du local. L’idée n’est évidemment de ne pas augmenter la capacité de production mais de dupliquer ce type de micro-centre de production au quatre coins du monde. Cette stratégie est évidemment cohérente par rapport aux principes initiaux de MEsh à savoir d’être proche du client pour personnaliser sa chaussure.

Cet article a été réalisé en partenariat avec Salomon et Savoie Mont Blanc. Cependant, je garde l’entière liberté dans mes propos. 

Julienhttps://www.sentiersduphoenix.be
Je m'appelle Julien, j'ai 29 ans. Je suis passionné de course à pied et d'aventures. Je partage sur ce blog mes pérégrinations. Je suis également guide de randonnée, photographe, vidéaste et rédacteur freelance.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.