TEST : Topo Athletic Terraventure

1

Nouvelle venue dans le panorama de la chaussure de Trail, la marque Topo Athletic offre avec la Topo Athletic Terraventure une chaussure polyvalente qui respecte la foulée naturelle tout en apportant de l’amorti. Parfaite pour les courses longues distances, elle saura satisfaire nombre de coureurs qui cherchent une chaussure polyvalente, résistante et respectant la foulée naturelle.


Topo Athletic Terraventure

Topo Athletic, cette marque ne vous dit sans doute rien du tout. C’est normal ! Elle pointe seulement le bout de son nez en Europe mais elle est promise à un très bel avenir.

Né aux States, Topo Athletic n’est rien d’autre que le projet de Tony Post, le créateur des Five Fingers. Ces dernières sont l’emblème du minimalisme mais elles ont vite montré leur limite pour une bonne partie des coureurs.

En effet, conscient des bienfaits de la course naturelle, Tony Post se rend compte que la majorité des coureurs ne peuvent pas se satisfaire des Five Fingers, trop radicales. Il décide alors de créer en 2013 Topo Athletic. Son but est de concevoir une chaussure qui n’entrave pas la technique de course naturelle tout en apportant suffisamment de confort.

Topo Athletic, ce sont donc des chaussures pour le Fitness, la route et le trail légères mais amorties, possédant un drop de 0 à 5mm et dont le chaussant laisse place aux orteils afin de se rapprocher de la course « pied-nu ».

Topo Athletic Terraventure


Fiche technique

– Chaussant : Toebox large afin de permettre au pied de se déployer confortablement tandis que le talon et le milieu du pied sont ajustés.

  • Tige : Malgré une large toebox, la tige reste très « fit » et proche du pied renforçant le maintien.

– Mesh : le mesh est d’une étonnante qualité. Cela fait longtemps que je n’avais plus vu un mesh aussi résistant.

– Drop de 3mm : Cette chaussure est pensée et conçue pour courir au naturel. Dès lors, le faible drop n’entrave pas la foulée naturelle.

– Semelle  : la semelle est étonnamment bien marquée offrant une traction efficiente en montée et une rassurante sécurité en descente.

  • Rock Protection Plate  : la semelle intermédiaire est pourvue d’une plaque de carbone protégeant les métatarses.

– Poids : 285g (en pointure 42).

Topo Athletic Terraventure


Prise en main

En sortant la chaussure de la boite, on peut être étonné par son aspect très « plastique ». Pourtant, le mesh ,comme l’entièreté de la chaussure, est d’excellente facture. On remarque directement que l’importance du plastique sur le chaussant est justifiée afin d’accentuer la durabilité de la chaussure. Cela se fait d’ailleurs au détriment de la respirabilité.

Topo Athletic Terraventure

La semelle possède des crampons abondants et très marqués mais ce qui frappe le plus sont ces lignes parallèles afin de permettre une mobilité totale de l’avant pied. Possédant un drop de 3mm, offrir toute la liberté de la course au naturel avec la protection d’une chaussure traditionnelle constitue toute la philosophie de cette chaussure. La hauteur de semelle est de 25mm au talon et 22mm à l’avant pied. Par comparaison, les Hoka One One Speed Instinct possèdent une semelle de 23mm au talon et 20 à l’avant pied.

Topo Athletic Terraventure

Le chaussant est sans doute ce qui est le plus étonnant. Contrairement à Altra, les Topo Athletic Terraventure possèdent un chaussant extrêmement « fit » au niveau du talon et du milieu du pied assurant un maintien extraordinaire de la chaussure quelque soit votre morphologie. La Toebox, elle, est extrêmement large afin de rendre aux orteils leur fonction première : assurer la propulsion et la stabilité du pied.

Topo Athletic Terraventure


Sur le terrain

Sur le terrain, je retrouve des sensations similaires aux Hoka. L’amorti est vraiment impressionnant tout en conservant un dynamisme similaire au Speed Instinct. Les lignes de flexions de la semelle et la toebox large permettent une foulée naturelle sans entrave. Les méta-tarses ont non seulement tout l’espace pour s’étendre dans la toebox mais ils ne sont pas gênés par une semelle trop rigide.

L’avant du pied a non seulement toute la liberté en flexion mais le chaussant offre lui aussi un fit exceptionnel au niveau du talon et du milieu du pied. Pour les pieds fins comme moi, cela évite un flottement qui se solde par une perte de précision dans la pose du pied et surtout des échauffements.

Topo Athletic Terraventure

Même si tout est pensé dans cette chaussure pour ne pas entraver la course naturelle, je regrette néanmoins le manque de réactivité de la chaussure en terrain technique ainsi qu’une accroche qui déçoit. Malgré des crampons proéminents inspirant pourtant la confiance, elles ne se sentent pas très à l’aise dans la boue et les dévers glissants.

Ce n’est pas avec ce genre de chaussure que vous ferez une course de Skyrunning par contre les Terraventure seront absolument parfaites sur des trails longues distances peu technique (type UTMB). En fait, on ne peut pas lui en vouloir. C’est une chaussure américaine pensée et conçue sur les sentiers américains souvent moins techniques qu’en Europe.

Munie d’une plaque de carbone sous les métatarses, la Topo Athletic Terraventure n’aura pas peur des passages rocailleux et des pierriers. Cette plaque découpée a de nouveau été pensée pour ne pas entraver la flexion de l’avant-pied.

Topo Athletic Terraventure

Par contre, là où elle gagne beaucoup de points, c’est en matière de durabilité. Le mesh comme la structure plastique du chaussant sont extrêmement résistants et ne se sont pas abîmés d’un iota malgré les mois de tests qu’elles ont subies tant en vallée qu’en montagnes.

Topo Athletic Terraventure

Topo Athletic Terraventure

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

NOS NOTES ...
Confort
Dynamisme
Stabilité
Accroche
Durabilité
PARTAGER
Article précédentArdenne : où écouter le brame du cerf ?
Article suivantTEST : Salomon S-Lab XA Alpine

1 COMMENTAIRE

  1. excellent résumé (comme d’hab..)

    je recherche une nouvelle paire pour la saison prochaine avec ce type de conception (drop faible voire inexistant) car je cours avec des altra (superior et lone peak.)

    pour ces dernières, je te rejoins sur un constat et plus particulièrement pour les lone peak : si j’adore, le zero drop et leur accroche, je trouve qu’elles manquent de maintien…sensation d’un pied qui se balade un peu trop dans la chaussure..(la taille est bonne hein – je compare avec les superior qui elles tiennent mieux aux pieds…mais pour le trail long, elles sont un peu juste…

    je lis que les topo offrent aux pieds fins (comme les nôtres 😉 )….je suis bien tenté d’essayer….

    j’hésite aussi avec les hoka one speegoat…

    tu es passé directement par le site web ??

    belle journée à toi, julien

Laisser un commentaire