More

    Que faire en Laponie finlandaise en été ? Itinéraire de 7 jours en pleine nature

    La Laponie finlandaise est surtout connue pour ses paysages hivernaux enchanteurs. Pourtant, cela serait oublier les multiples activités qu’elle propose l’été. Vous vous posez sans doute la question : que faire en Laponie finlandaise en été ? Je vous propose donc un itinéraire de 7 jours en Laponie finlandaise pour découvrir ces immensités sauvages et vous déconnecter pendant une semaine. Je vous emmène bivouaquer au coeur de la forêt laponne, randonner dans les parcs nationaux finlandais et contempler le soleil de minuit.


    Une semaine “Pleine nature” et estivale en Laponie finlandaise

    Quand on pense à la Laponie, ce sont souvent les images d’étendues enneigées, d’aurores boréales, de chiens de traineaux, de soirées en Lavvu qui nous viennent à l’esprit. J’avais d’ailleurs eu l’occasion, dans un précédent article, de vous faire part de mon expérience hivernale en Laponie suédoise. Pourtant, limiter la Laponie à l’hiver serait une grosse erreur. En effet, les activités estivales sont multiples et variées. De plus, elles permettent même de se rapprocher plus aisément de l’essence même de la culture “outdoor” des finlandais.

    La Finlande est un joyau préservé pour tous les amoureux d’activités de pleine air. Là haut, le silence s’impose encore dans toute sa splendeur…

    Les raisons pour venir en Laponie finlandaise sont multiples. Premièrement, le soleil de minuit rend les journées d’été presqu’infinies. C’est alors l’occasion de randonner, de grimper, de naviguer plus tard voir. Ensuite, soyez conscients que la haute saison en Laponie est l’hiver. Si comme moi, vous aimez la tranquillité et la solitude, la laponie finlandaise en été vous plaira plus que certainement. C’est la raison pour laquelle dans cet article je vous propose également mon itinéraire de 7 jours en Laponie finlandaise avec des idées de randonner dans les parcs nationaux finlandais, de bivouaquer au coeur de la forêt laponne, de contempler le soleil de minuit ou encore de descendre une rivière en Packraft.

    Pour une lecture encore plus immersive de cet article, je vous conseille d’écouter ceci :

    Packraft sur la rivière Oulanka - Itinéraire de 7 jours en Laponie finlandaise, parcs nationaux finlandais

    Que faire en Laponie finlandaise en été ?

    1. Bivouaquer au coeur de la forêt laponne

    En Finlande, bivouaquer en pleine forêt, c’est bien plus que dormir dehors. C’est une véritable ascèse, une pratique spirituelle, où l’homme se reconnecte avec la nature. Finalement, c’est revenir aux choses essentielles de l’existence : profiter d’un coucher de soleil, des mélodies forestières et de la chaleur d’un feu de bois. Comme partout ailleurs en Scandinavie, la Finlande dispose d’un droit de nature (jokamiehenoikeus) qui confère à chaque homme le droit de circuler, de bivouaquer, de cueillir des baies où il le souhaite.

    Le crépitement des flammes, l’odeur du bouleau embaumant l’atmosphère et la lueur du soleil de minuit inondant la taïga sont autant de détails qui, au milieu d’une nature sauvage, construisent des souvenirs indélébiles.

    En Finlande, plus encore qu’ailleurs en Scandinavie, tout est prévu pour passer le plus de temps en pleine nature. Ainsi, la majorité des parcs nationaux et des aires protégées disposent de nombreuses cabanes et abris destinés aux randonneurs. Il n’y a donc aucune excuse pour rester entre 4 murs. Sortez ! Vous n’avez pas envie de passer la nuit sous un tarp ou une tente ? Vous pourrez justement profiter des abris et cabanes mis à disposition. Leurs emplacements sont mentionnés sur les cartes des parcs nationaux et autres zones protégées. Ces infrastructures disposent toutes de réserves de bois et certaines d’une cuisinière au gaz.

    Packraft sur la rivière Oulanka - Laponie finlandaise - Bivouaquer au coeur de la forêt laponne - parcs nationaux finlandais
    Packraft sur la rivière Oulanka - Laponie finlandaise - Bivouaquer au coeur de la forêt laponne - parcs nationaux finlandais

    2. Descendre une rivière en packraft

    La descente de la rivière Oulanka en packraft est sans doute l’une des expériences qui m’a le plus marquées ces dernières années. Certes, descendre une rivière n’a rien d’original. Pourtant, la Finlande est sans doute l’un des rares endroits en Europe où vous pourrez côtoyer une nature totalement et immensément sauvage. Véritable pérégrination en terre same, la rivière Oulanka traverse des kilomètres et des kilomètres de forêts emplies de légendes et d’atmosphères oniriques.

    En Laponie finlandaise, la forêt fusionne avec l’horizon flamboyant d’un été sans fin… Dans l’assourdissant silence, vous naviguez seul, anonyme dans cette immensité forestière.

    Descendre la rivière, bivouaquer en pleine forêt et revenir à son point de départ en marchant le long du célèbre Karhunkierros, c’est l’essence même de l’esprit de la microaventure : simplicité, autonomie totale et dépaysement. Dans le parc national de Oulanka, j’ai gouté au silence, le vrai, celui qui redonne aux pulsations de votre coeur sa seule valeur : celle de vivre pour explorer l’inconnu. Descendre cette rivière et marcher le long du Karhunkierros m’a permis de ressentir pour la première fois de ma vie ce que cela fait d’être vraiment livré à soi-même en pleine nature.

    Vous trouverez récit, trace GPX et conseils dans l’article dédié à lire ici

    Packraft sur la rivière Oulanka - Laponie finlandaise - parcs nationaux finlandais
    Packraft sur la rivière Oulanka - Laponie finlandaise - parcs nationaux finlandais

    3. Randonner dans les parcs nationaux finlandais

    La randonnée est sans doute le moyen le plus évident pour découvrir la Laponie finlandaise en été. En effet, les possibilités sont presqu’aussi infinie que l’étendue de son territoire. Comme déjà dit ci-dessous, les parcs nationaux finlandais sont extrêmement bien équipés en infrastructures mais sont également extrêmement bien balisés. De fait, il existe de nombreux parcours dans chacun des parcs qui vont de quelques kilomètres à plusieurs dizaines, parfaits pour rencontrer les attentes de tout un chacun.

    Comme vous le remarquerez ci-dessous dans mon itinéraire de 7 jours en Laponie finlandaise, il y a pas mal de parcs nationaux concentrés autour de la ville de Kuusamo. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’en avais fait mon point de chute principal. En effet dans un rayon de 50 kilomètres, vous trouverez les parcs de Oulanka, de Riisitunturi, de Hossa et de Syöte tandis qu’un peu plus loin (mais facilement accessibles) se trouvent les parcs de Ylläs-Pallastunturi et Pyhä-Luosto. Je n’ai malheureusement pas eu le temps de tester Pyhä-Luosto et Syöte, raison pour laquelle je ne ferai qu’aborder les parcs que j’ai eu l’occasion de visiter.

    Vue sur le Parc national de Hossa en Laponie finlandaise, randonner dans les parcs nationaux finlandais, Itinéraire de 7 jours en Laponie, Bivouaquer au coeur de la forêt laponne

    A. Parc national de Oulanka

    Ce parc est une petite merveille située sur le cercle polaire. Il s’articule autour de la rivière Oulanka qui file jusque la frontière russe. Le Parc national d’Oulanka est au croisement de la faune européenne, arctiques et même sibériennes. Le parc abrite ainsi nombre d’ours, lynx, gloutons mais aussi un nombre incalculable de rennes et d’élans. Le parc est également traversé par le Karhunkierros qui signifie “sentiers de l’ours” en finnois.

    Ce parcours de 82 km est un peu le “GR 20” finlandais. Extrêmement populaire, il traverse la totalité du parc sans pour autant subir les affres d’un tourisme agressif. J’ai eu l’occasion d’en faire une petite partie pour revenir au point de départ après avoir descendu la rivière Oulanka en packraft. Quoiqu’il en soit, je n’ai jamais eu l’impression d’être sur l’un des sentiers les plus célèbres du pays. À peine ais-je croisé une vingtaine de personne sur la journée.

    B. Parc national de Riisituntunturi

    Le Parc national de Riisitunturi est de l’avis de tous, un joyau méconnu et préservé. Dans cet écrin de nature constitué de tunturis (collines), la taïga lapone s’exprime dans toute sa splendeur. Au sommet du riisitunturi, l’horizon offre une vue à couper le souffle sur le lac Kitkajärvi et la taïga à perte de vue. J’ai eu l’occasion de le découvrir via la randonnée de Riisin Rietas. Tout au long de ses 11km, elle vous amènera à la découverte des collines et vallées humides du parcs mais aussi et surtout les légendes qui peuplent ces contrées infinies.

    Vous trouverez récit, trace GPX et conseils dans l’article dédié à lire ici

    C. Parc national de Hossa

    Hossa est le plus récents des parcs nationaux finlandais. Situé au sud de Kuusamo, c’est le paradis des passionnés d’outdoor. En effet parsemés de rivières et de lacs, il plaira aux amateurs de kayaks ou de packraft et les nombreux parcours balisés plairont aux randonneurs. Le parc de Hossa est avant tout connu pour ses peintures rupestres ancestrales. Extraordinaires, elles ne manqueront pas de vous émerveiller. De fait, elles sont un témoignages uniques du passé et des croyances des anciens finnois.

    Vous trouverez récit, trace GPX et conseils dans l’article dédié à lire ici

    D. Parc national de Pallas-Yllästunturi

    Le parc de Pallas-Yllästunturi est en réalité né de la réunion des parcs nationaux finlandais de Pallastunturi et de Yllästunturi. Situé dans le nord-ouest de la Laponie finlandaise, il est un peu excentré par rapport aux autres parcs que je vous ai présentés. Néanmoins, je vous conseille franchement de faire le détour. En effet, il diffère largement des autres parcs nationaux finlandais présentés par son caractère “montagneux”.

    Ainsi, j’ai eu l’occasion d’y faire l’ascension d’un des sept plus haut tunturi : le Taivaskeros. Il s’agit sans doute du plus célèbre tunturi de Finlande. En effet, il revêt une symbolique très importante. C’est ainsi qu’en 1952 la flamme des jeux olympiques d’Helsinki y fut allumée directement avec le soleil de minuit. Tout un programme. Au sommet, vous aurez un panorama absolument extraordinaire sur les vastes étendues de la Laponie !

    Vous trouverez récit, trace GPX et conseils dans l’article dédié à lire ici

    Randonnée au coeur de Pallastuntunri en Laponie finlandaise

    4. Contempler le soleil de minuit

    Il est 23 heures. Je suis assis le long de l’eau. Au dessus de moi, le soleil se pare d’une teinte dorée éblouissante qui se reflète dans la rivière. Le feu que j’ai lancé il y a une heure dégage dans l’atmosphère la douce odeur du bouleau se consumant. Je m’apprête à bivouaquer au coeur de la forêt laponne. Le soleil enflamme l’horizon forestier et produit tout un panel de couleurs mordorées, pastels et dorées. J’aimerais sincèrement que cet instant dure pour toujours. Le Nord possède un spectacle unique qu’il convient de contempler au moins une fois dans sa vie, c’est le soleil de minuit ou Keskiyön aurinko en finnois.

    La Laponie finlandaise et le Nord en général peuvent s’enorgueillir d’avoir un opéra crépusculaire qui ne finit point…

    Si comme moi vous êtes un adorateur de ces enluminures d’éther, il faut prendre le temps, s’enfoncer loin dans la forêt ou sur une montagne pour contempler les couleurs du crépuscule. La Laponie finlandaise se prête alors parfaitement à ce mysticisme solaire. Chacun aura ses préférences : bivouaquer au coeur de la forêt laponne, au sommet d’une montagne, au bord d’un lac… Qu’importe la manière de vivre ce spectacle, le plus important est de se poser et d’oser passer du temps à observer chacune des nuances que le ciel nous offre.

    Packraft sur la rivière Oulanka - Laponie finlandaise
    Packraft sur la rivière Oulanka - Laponie finlandaise

    Mon itinéraire de 7 jours en Laponie finlandaise

    Parcours jour par jour

    L’itinéraire de 7 jours en Laponie finlandaise que je vous propose est une adaptation du parcours que j’ai effectué durant l’été 2018. En effet comme j’étais en provenance de Tromsø, je n’ai pas fait de boucle. La partie entre Rovaniemi et Pallas-Yllästunturi est donc donnée à titre purement informative.

    Comment y aller ?

    • Train : Train de nuit de Helsinki à Rovaniemi, c’est un peu plus compliqué pour atteindre Helsinki
    • Avion: Rovaniemi ou Kuusamo
    • Voiture : via le Danemark et la Suède

    Météo

    Ahh la météo en Laponie, difficile à prévoir, souvent changeante, elle sera toujours surprenante ! Lors de ce voyage durant l’été 2018, la canicule s’abattait sur la Scandinavie avec des températures frôlant parfois les 30° au Nord du cercle polaire. La folie ! Il va de soi qu’il s’agit de quelques choses d’exceptionnelle. En général, l’été est la période la plus chaude mais aussi la plus instable. Vous pouvez vous retrouver avec une chaleur caniculaire et le lendemain être sous la pluie avec des températures à peine plus hautes que 10°. En bref, on ne sait jamais à quoi s’attendre.

    Randonnée dans le parc national de Riisitunturi en Laponie finlandaise, parcs nationaux finlandais
    Julienhttps://www.sentiersduphoenix.be
    Je m'appelle Julien, j'ai 30 ans. Je suis passionné d'aventures, de nature et de sports outdoor. Mon blog "Sentiers du Phoenix" est un peu comme mon feu de camps permanent autour duquel je te partage toute ma passion pour l’Aventure, le Trail et la vie en pleine nature. On part ensemble à l'aventure ?

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Entrez votre commentaire

    Entrez votre nom ici

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Newsletter

    L’aventure dans votre boite mail garantie sans spam !