TEST : Ultra Rain Jacket WAA

0

L’Ultra Rain Jacket WAA rassemble légèreté, respirabilité et imperméabilité dans un produit extrêmement bien fini et au look sobre et subtile. En Belgique, le vêtement de pluie est un élément central de l’équipement du traileur et j’avais de grandes attentes concernant cette veste de la jeune entreprise WAA. Ils ont réussi à me convaincre en proposant (enfin) une veste imperméable mais surtout réellement respirante.

Ultra Rain Jacket Waa

Dire qu’il pleut en Belgique est un doux euphémisme. On porte une veste imperméable de novembre à avril de manière presque continue. On la porte donc des journées pluvieuses et chaudes de l’arrière saison aux journéesfroides et humides d’hiver. La respirabilité est donc capitale et je pense avoir trouvé la veste la plus polyvalente qui soit ! Voici ce qu’en dit la marque :

DESIGNED IN PARIS – TESTED AROUND THE WORLD

La performance

Emportez-la dans vos poches et enfilez la facilement et rapidement!

Confort optimal

La membrane WAA Shell Pro est coupe vent, imperméable, et permet l’évacuation de la transpiration tout en étant ultra légère. Ces propriétés associées à un design spécifiquement étudié pour un maximum de liberté dans tous vos mouvements, en font un élément indispensable pour rester performant malgré le mauvais temps!

Multiactivité

Adapté à tout type d’activités outdoor : Randonnée, marche nordique, 10km, marathon, trail, VTT, triathlon, ski de fond, ski alpinisme…

Derrière cette polyvalence, se cachent surtout les chiffres suivants qui correspondent aux valeurs recommandées par l’UTMB pour une veste imperméable :

Caractéristiques du produitUltra Rain Jacket WAA

Imperméabilité: 10 000 Schmerber
Respirabilité: 8 RET / 10 000 MVTR
Nylon 100%

Que signifient ces chiffres ? La WAA Shell Pro résiste donc à 10 000 Schmerber c’est-à-dire que la membrane ne perce pas sous une colonne d’eau de 10 mètres. Pour le dire autrement, vous serez noyés avant que votre veste ne perce. Une telle imperméabilité est relativement facile à trouver sur le marché des vêtements techniques.

Par contre, la respirabilité demande une plus grande recherche car c’est évidemment le nerf de la guerre. Entre l’imperméabilité qui protège de la pluie à l’extérieur et la respirabilité qui permet de rester au sec à l’intérieur, l’équilibre est subtil.

Ultra Rain Jacket WAA

Prise en main

WAA a pris le parti de développer des produits extra-lights. Je vous avais déjà touché un mot de cette préoccupation lorsque j’ai testé l’Ultra Carrier. Le moins que l’on puisse dire est que cette veste répond plus que largement à ce critère. Elle ne pèse rien. On ne la sent pas. En taille M, elle ne pèse que 182g. Quand on sait qu’elle affiche des caractéristiques similaires à certaines Gore-Tex, c’est assez bluffant.

En plus d’être extrêmement légère, elle est également extrêmement compressible. Une fois pliée, elle tient dans la poche de poitrine et ne prend rien comme place. C’est un détail mais, à nouveau, WAA, prête une attention particulière à la modularité en plus de la légèreté. C’est sans doute une déformation professionnelle à la fourniture du matériel officiel pour le Marathon des Sables ;). En effet, pour cette course où chaque cm2 et, plus encore, chaque gramme comptent, la compressibilité et la légèreté sont des paramètres indispensables.

Ultra Rain Jacket WAA

Au niveau du design, j’ai apprécié sa sobriété classieuse. La veste, gris anthracite, est peu salissante. Bien que sombre, elle offre une série de zones réfléchissantes et le logo de la marque vient donner une petite touche de couleur bienvenue.

La coupe est ajustée comme l’Ultra Carrier. J’aime ça. Néanmoins, cela nécessitera de bien se conformer à leur tableau des tailles. En effet, je trouve que la marque taille petit. Moi qui, malgré ma taille, prend systématiquement du « S » dans les marques techniques, j’ai pris la taille M pour la veste. Celle-ci me va comme un gant. Le seul point négatif est la tirette. Minuscule, elle est difficile à manipuler et, avec des gants, c’est encore pire !

Ultra Rain Jacket WAA
V.L/Sudpresse

En course

Une fois enfilée, elle se fait instantanément oublier. Comme chaque fois lorsque je cours l’hiver, je mets une première couche pour rester au chaud (Falke ou Mizuno) ainsi qu’une couche imperméable et coupe-vent. L’Ultra Rain Jacket WAA peut être utilisée comme un coupe vent. Elle fait le job et même plus.

En effet, si on peut aussi aisément l’utiliser en « simple » coupe-vent, c’est grâce à sa respirabilité exemplaire. Pour moi, c’est véritablement l’énorme plus value de cette veste. Vous pouvez la porter par temps froid, humide, venteux ou sous la pluie. Elle évacue rapidement et efficacement la transpiration. Vous ne vous transformez donc pas en sauna ambulant. Vous restez au sec et votre première couche peut jouer son rôle de conservateur de chaleur. J’ai eu l’occasion de la tester par tous les temps. La veste reste optimale dans toutes les situations.

Même détrempé à l’extérieur, elle continue d’évacuer votre chaleur exédentaire. Elle évite ainsi l’écueil de certaines vestes devenant de véritables saunas quand les conditions sont particulièrement difficiles. Ainsi, quand il pleut à verse et que vous transpirez, un certain nombres d’entre elles perdent toute utilité car l’humidité interne prend la relève et vous finissez trempés malgré une excellente imperméabilité. Ici, grâce à sa grande capacité d’évacuation de la vapeur interne, vous restez au sec même si le ciel a décidé de vous tomber dessus.

La veste Ultra Rain Jacket WAA est donc réellement imperméable mais aussi et surtout réellement respirante ! La veste WAA est un véritable coup de coeur à mes yeux. Par ses qualités intrinsèques, son design, sa légèreté, sa compressibilité, elle fait de l’Ultra Rain Jacket la veste la plus polyvalente et la plus optimale qu’il m’ait été donné de tester.

Ce produit est disponible chez :
TRAKKS

Commentaires

Laisser un commentaire