La station Trail d’Herbeumont : du Trail à la carte…

2

Profitant du beau temps de cette mi-avril 2015, je me suis rendu à la Station Trail d’Herbeumont afin d’y faire ma dernière sortie longue dans le cadre de ma préparation pour la Bouillonnante. C’était l’occasion pour moi de tester la station et de visiter la région. Au programme, passages roulants et single tracks techniques et, comme toujours dans la vallée de la Semois, des panoramas magnifiques.

Une station Trail ?

Les Stations Trail sont à la base une structure permettant de prolonger les stations de ski en proposant une activité l’été centrée sur le Trail. Ces stations sont complètes et permettent de travailler tous les aspects du Trail. Il y a donc moyen de faire du travail spécifique en plus de découvrir la région avec les différentes boucles proposées.

Les stations proposent ainsi cinq outils :

Des parcours de Trail balisés : Les parcours sont balisés de la même manière que des pistes de ski avec un code couleur (vert, bleu, rouge, noir) correspondant à la difficulté du parcours (nombre de kilomètres et dénivelé). Chaque parcours possède son propre numéro, celui-ci est également indiqué sur les balises. Des parcours de 5km à 40km permettent une pratique de tous niveaux.

Les Ateliers du Stade de Trail : constitué autour de parcours techniques pour l’entraînement : parcours de cotes, parcours de fractionné, Kilomètre Vertical (1.000m de dénivelé d’une traite, quand c’est localement possible…).

La Base d’accueil : Cet espace convivial comprend des vestiaires et douches, la présentation des parcours, les conseils d’un animateur, des bornes informatiques pour saisir ses chronos sur site web de la Station de Trail. Egalement, un espace détente peut être proposé. En Chartreuse, par exemple, il y a des tapis roulants, des fauteuils de relaxation, un sauna, et une salle de réunion est aussi mise à disposition pour d’éventuels séminaires. Des coachs spécialisés proposent un accompagnement personnalisé à la journée ou sous forme de stages.

Le Site Internet : www.stationdetrail.com, qui permet de consulter en ligne les parcours, de planifier des séances d’entrainement avec un coach, et de partager ses chronos et impressions sur les parcours afin de s’étalonner par rapport aux autres.

L’application Smartphone : Téléchargeable sur l’AppStore et sur Android, l’application « Stations de Trail » permet de télécharger les parcours géoréferencés, de se chronométrer et partager ses temps avec toute la communauté du Réseau

(source : http://www.stationdetrail.com/Le-concept-de-Station-de-Trail-c.html)

La Station Trail d’Herbeumont

La Station Trail d’Herbeumont est toute neuve. Elle a été lancée en juillet 2014 et propose donc en plus des différents parcours permanents (au nombre de 6), des ateliers pour travailler en spécifique (vma, côte, boucle fartleck etc…). L’Office du tourisme d’Herbeumont fait office de base d’accueil et sera équipée progressivement de douches et autres équipements pour le confort du traileur. Pour de plus amples informations, je vous invite à consulter la page de la Station Trail d’Herbeumont.

Le parcours : La Vanne des Moines (30 km et 820 D+)

Le choix du parcours a été assez rapide compte tenu du fait que je devais réaliser une sortie de 30km dans le cadre de ma préparation à la Bouillonnante. J’ai profité d’un magnifique temps printanier pour me rendre à la Station-Trail d’Herbeumont. La plus-value de ce type d’infrastructure est d’avoir un balisage permanent qui est accompagné de l’appli smartphone avec géolocalisation donc il est pratiquement impossible de se perdre. Le fléchage se constitue de petites flèches avec le numéro des parcours ainsi que de rappels réguliers à la peinture de la couleur du parcours. Pour moi, le seul écueil du fléchage est la taille des flèches. Elles sont en effet un peu petites à mon sens. De plus, je trouve que sur certains tronçons un rappel de direction plus fréquent aurait été appréciable.

Processed with VSCOcam with 5 preset Processed with VSCOcam with 5 preset

Concernant le parcours, après avoir emprunté l’ancienne ligne de chemin de fer, on longe la Semois par un single track technique constitué d’une succession de petites côtes casse pattes. Certains passage sont (du moins à cette période de l’année) très glissants à cause de la mousse. Il s’ensuit un large chemin forestier qui nous amène au milieu de la courbe du méandre. Le parcours oblique à gauche et grimpe vers la crête du Tombeau du Chevalier (que l’on peut apercevoir sur la photo suivante). Ce magnifique monotrace nous reconduit vers Herbeumont. Après le passage devant le Moulin Willaime, on attaque la première côte sérieuse qui nous permettra par la suite de redescendre sur la rive opposée au Tombeau du Chevalier. Ce passage est magnifique et technique. Caillouteux à souhaits, on alterne les relances entre les pierriers et les petites cascades.

Photo 12-04-15 13 17 07 (2)

Déjà 12 kilomètres et on attaque une longue côte de près de 150m de D+ tout en faux-plat. Arrivé au sommet et après 1km de route à travers bois, un sentier large et en dévers nous amène au magnifique panorama ci-dessus. Ce méandre de la Semois est noblement appelé Tombeau du Chevalier. On peut deviner le sentier emprunter précédemment sur la droite (zone clairsemée).  Le parcours se poursuit alors sur plusieurs chemin forestier sans réel intérêt. Par contre après deux traversées de route, on pénètre dans une forêt qui, au regard des barrières et des nombreux boutis, semble bien giboyeuse. Il n’en faut pas plus pour que mon imagination me transforme en chasseur à la recherche de sa pitance. Ma quête ne sera pas bien longue car cette incursion en terre sauvage culminera par un magnifique pic et un autre panorama que je ne vous dévoilerai pas ^^.

Nous longeons à nouveau la Semois où, en cette période de l’année, de nombreux pêcheurs à la mouche taquinaient le goujon.  De nouveau, le parcours nous fait emprunter une crête qui, il est vrai, fait largement penser à la Corse. Après avoir longé une ultime fois la Semois sur un single en balcon, nous pénétrons plus avant dans la forêt et jouons avec d’autres méandres, ceux des sentiers cette fois-ci. Ils nous reconduisent à l’ancienne ligne de chemin de fer et son magnifique viaduc traversant et dominant la vallée. Tiens ! C’est déjà terminé !

Processed with VSCOcam with 5 preset Processed with VSCOcam with 5 preset

J’espère que ce petit aperçu vous donnera envie d’aller parcourir ces sentiers. Je dirais que, hormis quelques singletracks assez techniques et obligeant à une avancée plus lente, le parcours ne présente pas de grandes difficultés majeures et est même assez roulant par endroit. Je me permets finalement de modérer un peu le dénivelé.

Commentaires

2 Commentaires

Laisser un commentaire