Le Ninglinspo : Topo Rando Trail

8

Quand le soleil printaniers est au rendez-vous, il faut en profiter et pourquoi ne pas aller randonner? Je vous présente une randonnée technique mais dépaysante et tout simplement magnifique : la vallée du Ninglinspo, le vallon de la Chefna et les Fonds de Quarreux… 13 km de plaisir en pleine Ardenne belge.

Le Ninglinspo est une vallée emplie de légendes, de mystères et d’histoires. Outre son caractère romantique, il y eu une petite ruée vers l’or au siècle dernier quand un prussien affirma avoir récolté quelques grammes dans le magnifique torrent. Il n’en fallut pas plus pour susciter l’atrait de toute une région pour ce ruisseau frémissant à travers la forêt.

 

Véritable petit torrent au milieu de la forêt ardennaise, il slalome entre des blocs de quartzites et se jettent sur d’autres. Avec le temps, l’eau a fait son oeuvre et a sculpté dans la roche des bains, sorte de cuves naturelles creusées par l’eau dans la roche. Entre cascades, petits ponts et le Ninglinspo s’écoule de manière tempétueuse offrant au randonneur un vallon romantique à souhait. En effet, à certains moments, nous avons l’impression tantôt de s’aventurer vers Fondcombe tantôt de se promener dans un tableau de Friedrich. En quelques encablures, le dépaysement est total !

Nous avions décidé de continuer au delà de la vallée du Ninglinspo et de continuer notre chemin vers la voie de Porallée, le vallon du Chefna et les fonds de Quarreux. Une fois les derniers bains passés, nous avons continué notre ascension pour nous retrouver sur le plateau qui domine Aywaille et ses environs. Après avoir encore jouer avec le dénivelé le long du Ninglinspo, on se retrouve sur la voie de Porallée, magnifique chemin rectiligne à travers bois. Il nous mène alors au hameau très « Rockies » de Ville-au-bois.

Après cela, nous plongeons dans le vallon du Chèfna pour retrouver la vallée de l’Amblève. Ce vallon, bien que moins spectaculaire que celui du Ninglinspo, nous laisse également rêveur. Les énormes blocs de pierres qui le jalonnent nous font comprendre qu’il n’était pas difficile de voir naître des légendes dont ils constituent l’origine. On peut laisser vagabonder son esprit à imaginer des Trolls ou autres géants des mythologies s’amuser à jeter le plus loin possible ces blocs séculaires et immuables. Au fil de l’eau, le regard peut se poser n’importe où : nous sommes dans un autre monde, un monde de découverte et du plaisir simple de mettre un pied devant l’autre.

Cette promenade bien que merveilleuse possède cependant deux écueils. Le premier est d’être très technique pendant 3km rendant le passage avec des enfants et/ou poussettes impossible. Heureusement, un chemin permet de contourner cette partie du vallon plus technique. L’autre est de devoir emprunter la route très fréquentée en provenance d’Aywaille sur les derniers 500m. Cette dernière n’est pas équipée de trottoir et peut s’avérer dangereuse.

Je vous joins ci-dessous la trace du parcours afin que vous puissiez préparer au mieux votre randonnée. Notez que ce parcours est évidemment taillé pour le traileur en entraînement même si la fréquentation en haute saison sur la première partie du parcours peut constituer une entrave.

8 Commentaires

  1. Sympa le coin ! Certains endroits me font penser à des passages de l’Ardennes Méga Trail (toujours les Ardennes, mais de l’autre côté de la frontière). Pas besoin d’aller dans les Alpes pour avoir du paysage et du dénivelé finalement !

  2. Bonjour, vous parlez d’une randonnée de 13km mais le topo en indique plus d’une trentaine. Peut-être ai-je mal saisi qqchose ? j’aimerai emmener des amis mais j’ai peur de les embarquer dans une aventure un peu trop longue à leurs goûts!

    • Effectivement, j’ai confondu deux topos : celui de l’Ohm Trail et celui de la randonnée de 13km. L’erreur a été corrigée. Merci à vous de m’avoir signalé l’erreur. A très vite sur les sentiers !

Laisser un commentaire