5 lieux magiques pour courir en Ardenne

0

L’Ardenne, cette forêt mythique et mystérieuse, possède de nombreux atouts pour le coureur à pied. Entre forêts aux couleurs d’or, châteaux médiévaux et contes & légendes d’un côté, dénivelé, sombres forêts, climat rude et diversité de paysages d’un autre côté, elle charmera tous les coureurs à la recherche de dépaysement et de défi !

1. La forêt d’or de Saint-Hubert

Au cœur de l’Ardenne, à proximité de la capitale européenne de la chasse et de la nature, se dresse la forêt de Saint-Hubert. Selon la légende, Hubert, futur évêque de Liège, eut la vision d’un cerf blanc surmonté d’une croix entre les cors. Ce cerf, qui deviendra son symbole, l’enjoint à se convertir et à consacrer sa vie à la chose sacrée. Saint Hubert est, au gré de la constitution de son hagiographie, le Saint Patron de la chasse, des bûcherons, des forestiers mais aussi plus généralement des Ardennais.

S’il y a bien une forêt profondément ardennaise dans son histoire, c’est bien celle-là ! D’ailleurs, la légende rejoint la réalité car cette forêt est un des hauts lieux pour observer et écouter le brame du cerf. Peut-être croiserez-vous ou entendrez-vous l’un de ces magnifiques cerfs qui peuplent ces bois. Même si le dénivelé de la région n’est pas très important, le coureur à pied pourra se consoler avec la beauté des lieux.

Il s’agit d’un des plus beaux massifs forestiers de l’Ardenne et, lorsque l’automne le pare de ses habits d’or, il devient une enluminure vivante…

Invitation au voyage

Plus d’infos

Maison du tourisme du Pays de St-Hubertla-grande-foret-de-saint-hubert-logo


2. Le Hérou, le Cheslé et les deux Ourthes

L’Ourthe est une des plus intrigantes rivières d’Ardenne. Ayant creusé au fil des siècles des vallées encaissées, elle surprendra le coureur provenant du plateau par un dénivelé dantesque. Ses sentiers monotraces vous offriront des parcours ludiques mais souvent ardus si vous avez le courage de quitter la rive afin de jouer avec le dénivelé tandis que les méandres tortueux de la rivière vous dépayseront à coup sur.

Les forêts denses qui bordent l’Ourthe gardent à l’abri des regards des vestiges du passé et des points de vues à couper le souffle. Il n’y a que la marche et la course à pied qui peut vous permettre de les contempler. Parmi ceux-ci, le rocher du Hérou et la forteresse celtique du Cheslé confèreront à coup sur une dimension légendaire à votre sortie le long de la rivière.

À chaque pas, chaque foulée, vous remonterez le temps. Vous vous imaginerez à une époque où les légendes et les mythes de la forêt prenaient vie dans la bouche des Ardennais.

Invitation au voyage

Plus d’infos

1975070_538560006241453_482181023_n


3. Bouillon et la vallée de la Semois

La Bouillonnante, cette course devenue mythique dans le paysage sportif belge possède en elle la magie pour exalter les beautés de la vallée de la Semois. Pourtant, il n’y a pas besoin de parcourir les 75km de l’édition 2016 pour profiter de la région. Le coureur à pied trouvera aisément de quoi satisfaire ses envies tellement les possibilités sont énormes.

Rien que sur Bouillon, vous pouvez vous satisfaire d’une course de côtes vers les différents points de vues que les hauteurs de la ville proposent ! Les nombreuses promenades fléchées pourront vous emmener tantôt sur les somptueuses Crêtes de Frahan, tantôt vers l’abbaye Notre-Dame de Clairefontaine, tantôt vers le parcours des échelles.

Quoiqu’il en soit, la vallée de la Semois est riche de multiples contes & légendes qui mettront votre imagination à l’œuvre avec des noms évocateurs : tombeau du Géant, la Ramonette, Saut des Sorcières, la Roche aux Corbeaux, Trou Perpète… En plus, la Semois en creusant ses méandres à construit au fil des siècles du dénivelé à cumuler et à cumuler pendant de nombreux kilomètres. Cela finit par faire mal aux jambes mais le panorama est toujours impressionnant.

Invitation au voyage

Plus d’infos

logo_paysdebouillon


4. Le Ninglinspo et ses alentours…

Le nom de ce vallon caché invite à lui seul au voyage. Véritable artiste, ce ruisseau a creusé dans la roche de nombreux « bains » créant de petites parenthèses dans son cheminement toutes plus romantiques les unes que les autres. En courant dans ce vallon, vous ne pourrez vous empêcher de vous arrêter devant tant de beautés. Ici, il n’y a point de gigantisme mais le charme discret des lieux méconnus.

Pourtant, il en fut tout autrement au siècle passé puisque le vallon du Ninglinspo ainsi que d’autres affluents de l’Amblève furent le théâtre d’une ruée vers l’or. Vous lisez bien !

Au 19e siècle, il régnait dans cette région d’Aywaille l’ambiance frénétique de l’Ouest américain.

Le Ninglinspo vous attirera naturellement mais ne manquez pas les coins et recoins de la région. Extrêmement encaissée, elle dispose d’ailleurs d’un dénivelé dont elle n’a pas à pâlir face aux régions montagnardes. En effet, chaque année, l’OHM Trail vous propose de parcourir la région avec le ratio distance-dénivelé parmi les plus élevés de Belgique. Jugez plutôt : 40km et presque 2000 mètres de dénivelé…

Invitation au voyage

Plus d’infos

logo-mtoa


5. Les Hautes Fagnes

Parenthèse steppique en Forêt d’Ardenne, les Hautes Fagnes constituent un milieu très particulier qui ne ressemble à aucun autre. Paysage de tourbières, il prend rapidement des airs de Grand Nord quand la neige s’y installe.

Parées de son habit d’albâtre, les Hautes Fagnes sont somptueuses et terrifiantes à la fois…

De nombreuses histoires sont liées à cette région inhospitalière qui constitue le point culminant de la Belgique. La plus célèbre d’entre elles a d’ailleurs son propre monument : la fameuse Croix des Fiancés. En 1871, un couple de la région a décidé de traverser les Fagnes afin d’aller chercher les pièces nécessaires à leur mariage. Malgré le mauvais, ils s’y engagèrent et ne revinrent jamais ! On ne retrouva le corps des deux amants que deux mois plus tard…

Les Hautes Fagnes sont évidemment dépaysantes tout au long de l’année. Les hautes herbes poussant sur le plateau tourbeux changent sans cesse avec la lumière du soleil et constituent un spectacle dont on ne se lasse jamais. Que diriez-vous de profiter de ce spectacle constant en courant sur les caillebottis et en vous enfonçant dans les forêts qui bordent les Hautes Fagnes ? De nombreux trésors s’y cachent : château de Reinhardstein, cascade du Bayehon, …

Invitation au voyage

Plus d’infos

logobotrange_fr


N’hésitez pas à partager vos coups de cœur en Ardenne !

Ardenne

Enregistrer

Enregistrer

Commentaires

Laisser un commentaire