• Microaventures
  • Destinations
More

    Descente de la Semois namuroise en Packraft

    La vallée de la Semois, vous connaissez ? Je vous emmène aujourd’hui à la découverte de sa partie namuroise. Le but de la journée est simple : partir de Bohan-sur-Semois pour rejoindre Vresse-sur-Semois à pied et réaliser la descente de la Semois namuroise en packraft. Cette microaventure est tout à fait faisable en famille. Quoi de mieux que de partir dans l’une des plus belles vallées de Belgique pour goûter à la microaventure ? Suivez-moi !


    La Semois en Automne

    L’automne 2018 mit du temps à révéler ses couleurs mordorées et lorsque ce fut le cas, cela fut aussi timide que fugace. Avant que l’automne ne tire sa révérence, j’ai donc pris la direction de la Semois namuroise. Cette partie de la rivière est souvent occultée à tord par la partie luxembourgeoise. Pourtant, une fois la frontière provinciale franchie, la Semois prend une tournure totalement différente. Moins tourmentée, elle n’en demeure pas complètement sauvage et étonnante.

    Dès lors, pour vous faire découvrir cette Semois sauvage et canadienne, je me disais qu’une microaventure en packraft serait le moyen parfait. L’idée est de partir de Bohan-sur-Semois, le dernier village avant la frontière française. Ensuite, je compte remonter pour la rivière à pied par monts et par vaux. Une fois à Laforêt, l’un des plus beaux villages de Wallonie, je mettrai mon packraft à l’eau pour revenir au point de départ.

    Lorsque l’or et le cuivre habillent la Semois, c’est un petit air de Canada qui prend possession de ses méandres.

    Descente de la Semois namuroise en Packraft

    Rando par monts et par vaux de Bohan à Laforêt

    Après m’être garé à Bohan, je prends la direction de Laforêt. Le parcours n’est pas long (5,34km) mais possède un fort dénivelé (350 D+). Pour ceux qui le souhaiterait, il est tout à fait possible de rejoindre le point de départ en packraft (ou kayak) en longeant la Semois. Cependant, je trouve dommage d’éviter ce qui fait la spécificité de la vallée : les côtes. En effet, elles vous arrachent les poumons et les jambes mais vous offrent des panoramas absolument splendides. Pour faire simple, le parcours que j’ai emprunté n’a “que” deux côtes. La première possède un dénivelé de 200m de D+, la seconde 150… Cela vous donne une idée.

    Les arbres enflammés illuminent le parcours escarpes, dernières reliques d’un été qui se fane…

    Le paysage de la région est déjà magnifique en temps normal. Ici, il est encore magnifié par le cuivre automnal. On aimerait que cette partie rando dure plus longtemps. D’ailleurs, je vous conseille franchement de prendre votre temps au dessus des deux côtes. Les vues depuis l’observatoire de Membre ou à travers la canopée sont tout simplement époustouflantes. Pour vous donner une idée, j’ai personnellement mis 1h30 pour faire ces 5km avec 20kg sur le dos. Si vous prenez les kayaks à Vresse, vous serez moins chargé et plus rapide mais je vous conseille de prendre votre temps. Mettez-vous un objectif de 2h comme ça, vous en profitez un maximum et cela vous laisse amplement le temps pour le kayak.

    Descente de la Semois namuroise en Packraft
    Descente de la Semois namuroise en Packraft

    Descente de la Semois namuroise en packraft

    De Laforêt à Membre

    Arrivé à Laforêt, vous pourrez vous mettre à l’eau juste avant le village. Si vous n’avez pas de packraft, le service de location des kayaks se trouve à Vresse-sur-Semois à 1km de là. Un sentier longeant la Semois par les crêtes vous y amènera. Déjà le soleil plonge à l’horizon pendant que je gonfle mon embarcation accentuant la couleur ocre des arbres. Je profite de cet instant pour profiter du silence de la vallée qui se fane. Discrètement, je me mets à l’eau et me laisse entrainer par le courant. Seul le léger clapotis de l’eau sur le rivage vient troubler un calme écrasant.

    Une fois passé le village de Vresse, la Semois nous absorbe dans son atmosphère sauvage. Tournoient les hérons, hérault de la Vallée !

    Après Vresse, la Semois se fait presque droite, chose assez rare lors de son cours, et nous immerge dans une ambiance forestière totale. Les hérons sont nombreux. Ils me repèrent de loin. Tantôt, ils laissent approcher par ma drôle d’embarcation. Tantôt, s’envolent dès mon arrivée. Je ne sais où donner de la tête car je veux rien manquer de leur danse aérienne. La légèreté de cette dernière contraste avec l’imposant versant abrupte de la vallée. En cette fin d’automne, ils forment littéralement un mur dont aucune issue ne semble possible.

    Descente de la Semois namuroise en Packraft

    Déjà, j’aperçois quelques maisons au loin. En effet, j’approche déjà du village de Membre. Le soleil est déjà plus avare en lumière ce qui renforce les contrastes au creux de la vallée. C’est ce que j’aime dans le packraft (ou le kayak) :

    Descendre au rythme de la rivière, c’est jouer la partition de la Nature. Rivière, veine où coule la nostalgie d’une nature intacte !

    Descente de la Semois namuroise en Packraft

    De Membre à Bohan-sur-Semois

    Peu après Membre, je passe d’anciens ponts. Brisés dans leur élan au dessus de l’eau, ils sont les dernières reliques de l’ancien vicinal (ces trains qui desservaient les zones reculées jusqu’à la veille du second conflit mondial). Après c’est au méandre du Jambon de dévoiler sa richesse naturelle. En effet, il s’inscrit totalement dans une réserve naturelle. Cela lui a permis de conserver son aspect originel. Au milieu des prés et anciennes cultures, des carcasses de bois résistent, chétives et fragiles. Il s’agit d’anciens séchoirs à tabac qui témoignent d’un passé souvent ignoré de la vallée de la Semois : celui de la culture du tabac. Présente dans la vallée depuis le 16e siècle, elle a prit de l’ampleur au 19e siècle. Elle a ainsi permis aux paysans de rentabiliser leurs terres dramatiquement pauvres.

    Le soleil continue de dévoiler toute l’étendue de sa palette de couleur en même temps qu’il aborde le crépuscule en se cachant derrière les flancs de la vallée.

    La préservation de ce fragile patrimoine révèle à quel point certains coins de la Semois sont encore protégés. C’est la raison pour laquelle, cette vallée est une mine d’or pour vivre des expériences en pleine nature. Cependant, elle reste exigeante de part l’isolement qu’elle permet et le dénivelé qu’elle impose. Quoiqu’il en soit, je n’ai pas encore épuisés toutes les ressources de la vallée. J’ai encore pas mal d’idées de microaventures à vous faire vivre dans ces vallées sombres et encaissées.

    Packraft-Semois-Nam-4691
    Descente de la Semois namuroise en Packraft

    Et là bas, dans le fond de la vallée, naissent les aventures qui n’ont de limites que celles qu’on lui impose !

    Descente de la Semois namuroise en Packraft

    Parcours – Descente de la Semois namuroise en packraft

    Sélectionner le fond de carte
    CARTES / IGN
    SCAN EXPRESS CLASSIQUE / IGN
    CARTES TOPOGRAPHIQUES / IGN
    OPEN STREET MAP
    GOOGLE MAP - SATELLITE
    GOOGLE MAP - PLAN
    GOOGLE MAP - HYBRIDE
    PLAN / IGN
    SCAN EXPRESS STANDARD / IGN
    PARCELLES CADASTRALES
    CARTES LITTORALES / SHOM/IGN
    CARTES AERONAUTIQUES OACI / IGN
    PHOTOS AERIENNES / IGN
    IGN BELGIQUE
    Circuits à proximité
    18 km
    1 h 30 mn
    3 h
    max. 330 m
    min. 170 m
    500 m
    -500 m
    Styles : RandonnéeForêt
    Publics : FamilleSportifs

    4 informations complémentaires

    Départ

    Le départ de cette microaventure se fait à Bohan-sur-Semois mais peut aussi être démarrée de Vresse. À Bohan, de nombreux parkings permettent de garer facilement votre véhicule.

    Difficulté

    Le parcours n'est pas compliqué hormis les deux grosses côtes. Une fois sur l'eau, la Semois s'écoule tranquillement jusque Bohan-sur-Semois. Elle ne dévoile aucune difficulté particulière.

    Parcours

    Le parcours n'est pas balisé. Il suit cependant des portions de randonnées existantes.

    Location de Kayak

    Si vous ne disposez pas de kayaks, je vous conseille d'en louer à Vresse-sur-Semois. Plus d'informations : http://www.capsemois.be/

    Informations de l'auteur

    L’application est déjà installée sur le téléphone avec lequel vous consultez ce site ?
    Cliquez sur le bouton pour visualiser la fiche directement dans l’application. Il vous suffit ensuite de cliquer sur le bouton « Embarquer » pour pouvoir consulter ce parcours sans connexion.
    L’application est déjà installée sur un autre appareil que celui avec lequel vous consultez le site ?
    Pour scanner ce QR Code, utilisez une application dédiée.
    L’application doit être préalablement installée sur votre téléphone.
    Une fois scannée, la fiche du parcours s’ouvrira directement dans l’application. Il vous suffit ensuite de cliquer sur le bouton « Embarquer » pour pouvoir consulter ce parcours sans connexion. https://ws.cirkwi.com/ul/c/114498?stores
    Vous n’avez pas encore installé l’application sur votre téléphone ?
    Cliquez sur le bouton correspondant à votre OS pour télécharger l’application.