Le Lac blanc par Tré-le-Champ (Chamonix) : Topo Rando Trail

5

Décrite par beaucoup comme étant la plus belle randonnée de la vallée de Chamonix, je n’ai pas résisté à parcourir de nouveau les magnifiques sentiers de cette rando en août 2015. Le temps était magnifique et la vallée était tout simplement flamboyante. Ce parcours est certainement l’un des plus magiques de la vallée.


La majorité des personnes se rendent au Lac blanc à partir de La Flégère. La prise du télécabine permet de réduire énormément le dénivelé et facilite ainsi l’accès au lac. C’est évidemment un bon moyen de rendre l’accès de ces magnifiques lacs plus aisé. Par contre, cela poussera le véritable passionné de tranquillité et de magie montagnarde à partir aux aurores afin d’éviter les hordes de touristes à partir de 11h – midi.

Le parcours que je vous propose ici est sensiblement différent. En effet, j’ai pris connaissance d’un parcours plus sauvage mais aussi plus « pimenté » sur le site randos-montblanc.com. En 2014, j’avais été particulièrement attiré par la description du parcours : « Le passage des échelles met un peu de piquant à l’itinéraire, mais celles-ci sont sans risques : les prises sont sûres et l’accès totalement sécurisé. Toutefois je classe l’itinéraire « Difficile » en raison de ce long passage équipé, qui peut s’avérer insurmontable pour les personnes sensibles au vertige. De plus un très court passage (2 mètres) oblige à longer la falaise sur la tranche d’une écaille, elle aussi très bien sécurisée, mais 50 m au dessus du vide. » Il ne m’en fallait pas beaucoup plus pour vouloir absolument parcourir ces sentiers en juillet 2014 et à les parcourir à nouveau en août 2015 avec une météo absolument parfaite.

Rando Lac Blanc

Rando Lac Blanc Rando Lac Blanc

Ce parcours démarre après Argentière à Tré-le-Champ, le sentier démarre d’un parking peu après le hameau homonyme. Il s’élève rapidement entre les sapins et les myrtilles. Après quelques lacets raides, nous arrivons assez rapidement à l’Aiguillettes d’Argentière. Elle indique le début des festivités puisqu’il s’ensuit un long passage d’ascension aérien, technique et magnifique équipé d’échelle. À chaque pas, à chaque marche, on en prend plein la vue. La Mer de Glace, le balcon Nord, le Plan de l’Aiguille, les glaciers des Bossons et du Taconnaz s’offrent à nous dans toute leur splendeur ! Si on se retourne, c’est au tour du col de Balme, du Glacier d’Argentière et du Tour de nous faire rêver.

 Rando Lac Blanc  Rando Lac Blanc

IMG_1077

Après quelques efforts supplémentaires, on atteint la Tête-au-Vent, célèbre point de vue sur la vallée qui annonce l’arrivée des lacs de Chéserys et puis le Blanc. Cette année, j’ai absolument voulu faire un petit détour derrière l’un des lacs de Chéserys. En 2014, nous nous étions retrouvé en plein dans les nuages et n’avions pas pu profiter de la vue. Ici, je suis bien décidé à faire des photographies avec le lac et le Mont Blanc en arrière plan. C’est le rêve ! L’un des plus beaux panoramas qu’il m’ai jamais été donné de voir ! Même les merveilleuses montagnes Rocheuses de l’Ouest américain n’arrive pas à la cheville de cette vue. Je n’ai d’ailleurs pas les mots pour être fidèle à ce que j’ai ressenti face à tant de beautés.

Rando vers le Lac Blanc

La météo était avec nous en ce 31 juillet 2015. Le ciel est bleu avec juste de légers voiles d’altitudes afin de texturer le ciel. Je profite de l’heure matinale et de la faible fréquentation qui en découle afin de faire ces photographies.

Nous ne sommes que quelques personnes. J’hésite quelques instants à me baigner. Je me dit qu’être presque seul face à un tel paysage est une occasion qui ne se représentera peut être plus ! Je me lance. Je n’ai pas de maillot ni d’essui mais je suis bien décidé à me lancer. L’eau est froide mais moins que la semaine précédente au lac de l’Eychauda dans les Écrins. Elle y était à 5°. Elle ne doit pas dépasser les 10° ici ! L’eau me tenaille un peu le thorax par sa froideur mais je m’élance et fait quelques petites longueurs avant de sortir. Le vent doux me sèche plus vite que je ne m’attendais ! Par contre, j’ai du garder ma doudoune une bonne partie de l’après-midi car j’avais du mal à me réchauffer ^^.

Rando vers le Lac Blanc

Rando vers le Lac Blanc

Après cette baignade de luxe face à la chaîne du Mont Blanc, nous gagnons le refuge et le Lac Blanc où bon nombre de randonneurs ont déjà pris possession des lieux. Malheureusement, ici, l’ambiance est tout autre. Il y a énormément de monde. La beauté des lieux n’en est heureusement que peu amoindrie tellement c’est grandiose. Je suis content d’avoir pu vivre ma petite expérience aquatique à l’écart de ce monde. Pour moi, c’est le lac de Chéserys qui a ma préférence : moins de monde, moins connu et peu ou pas atteint par les randonneurs venant de La Flégère.

Rando vers le Lac Blanc Rando vers le Lac Blanc

Après avoir fait une petite sieste à l’écart, nous décidons de rejoindre La Flégère. Seulement les hordes de randonneurs montant nous décident de continuer vers L’Index et de rejoindre La Flégère à partir de là. Cette partie, très « rocailleuse », nous permet de rester dans l’ambiance de Haute Montagne encore pendant quelques temps. À l’Index, nous piquons sur La Flégère où nous faisons une courte pause avant de regagner Chamonix par le sentier emprunté par l’UTMB jusqu’à Chamonix (et passant par la Floria). Cette partie forestière n’est pas des plus intéressantes mais permet de rentrer directement sur Chamonix.

Informations

Distance : 16,57 km

Dénivelé : 1234 m D+

Type de parcours : Aller

Difficulté : Difficile (longueur et passage technique)

Trail : cumul de dénivelé et s’en prendre plein les mirettes en quelques heures.

Enregistrer

Commentaires

5 Commentaires

  1. Bonjour. Nous souhaitions avoir qq renseignements sur votre parcours. Dans un premier temps est ce que votre parcours est balisé ? Et combien de temps faut il prevoir juste l’aller jusqu’au lac blanc ( ou nous voudrions bivouaquer).
    Pouvez vous nous donner votre avis pour ce qui est de faire cette rando le 5mai ne fera t il pas trop froid ?
    Merci bcp pour toutes ces photos qui nous ont emportés
    Aurélie

    • Bonjour,
      Tout d’abord merci pour votre commentaires sur les photos, cela fait plaisir à lire.
      C’est une randonnée magnifique, sans doute, une des plus belles du monde.
      Pour répondre à vos questions, oui, l’itinéraire est balisé jusqu’au Lac Blanc. Des panneaux indiquent la direction à prendre mais honnêtement, vous ne pouvez pas vous perdre.
      Pour le temps nécessaire cela dépend de vous. En courant, il ne faut pas plus de deux heures. En marchant à son aise, vous pouvez compter le double. Tout dépend aussi de votre niveau car, mine de rien, il faut avaler 1000 mètres de dénivelé positif.
      Concernant le temps, c’est la montagne. Il peut encore faire très frais en mai mais avec un minimum de précaution, c’est une excellente idée de bivouac.
      Avec un peu de chance, vous aurez une nuit claire qui vous permettra d’admirer le Mont-Blanc sous la voie lactée.
      N’hésitez pas si vous avez d’autres questions.
      Julien

Laisser un commentaire