Vidéo : Ascent… Résumé de deux semaines dans les Alpes.

0

Ce film, ASCENT, résume deux magnifiques semaines dans les Alpes et plus particulièrement dans le Parc des Écrins et à Chamonix. Ces deux semaines ont été pour moi riche en aventures, en sport et en paysages à couper le souffle ! Petit compte-rendu de ces deux semaines au niveau de l’entraînement avant le résumé en image à la fin de l’article.

Ces deux semaines étaient bien évidemment des vacances avant tout. Raison pour laquelle, mon coach a carrément inclu les randonnées que nous allions faire dans le plan. Je dois dire que j’ai été agréablement surpris du bénéfice retiré de ces « marches » : prise musculaire, gain de vitesse ascensionnelle, travail de proprioception et augmentation de l’EPO… J’y reviendrai dans un prochain article.

Résumé marche vacances

Au final, je dois avouer que ma compagne et moi-même n’étions pas là pour acheter un bout de terrain (quoique… 😉 ) ! On cumule (en comptant les deux jours d’alpinisme) 125 bornes et 8827m D+. C’est énorme et je dois dire que je suis super fier de ma compagne de m’avoir suivi sur des randonnées pas toujours évidentes comme vous le verrez dans les semaines – je publierai progressivement les topos donc restez aux aguets !

Pendant ces 125 bornes, on en a eu plein la vue. La météo a été magnifique durant les deux semaines et nous avons pus profiter de chaque seconde dans le merveilleux parc des Écrins et à Chamonix les quelques jours où nous y sommes restés.

Résumé course vacances

Pour ma part, j’ai rajouté à ce programme, déjà bien chargé, quelques sorties Trail. J’ai bien cumulé en dénivelé également afin d’être fin prêt pour la grand messe de fin août. C’est la première fois, depuis que j’ai commencé à courir, que je faisais un bloc aussi intensif de dénivelé et c’est passé comme une lettre à la poste ! J’espère que ces entraînements en terrain spécifique porteront leur fruit.

Vue de la Roche Faurio

Enfin, ces vacances ont culminé au propre comme au figuré avec notre première incursion dans le monde si particulier et passionnant de l’alpinisme. Nous avions décidé de nous frotter à un sommet modeste puisqu’il s’agissait d’une première et que l’asthme de ma compagne pouvait jouer contre nous ! C’est donc la célèbre Roche Faurio (3730) que nous avons décidé de gravir. Magnifique petit sommet d’accès facile, il nous a offert une vue à couper le souffle sur la le Dôme et la Barre des Écrins.

Vous ne finirez pas d’en entendre parler car ces deux semaines m’ont permis d’accumuler pas mal de matière pour une série d’articles que je distillerai dans les semaines à venir !

Laisser un commentaire