TEST : Skins A400, la compression réfléchie…

0

Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis ! Après près de deux ans sans compression, je m’étais juré de ne jamais remettre ces textiles comprimants et parfois très désagréables à porter. C’était sans compter sur Skins qui propose une gamme de compression Skins A400, tout à fait bluffante d’efficacité…

Grâce à Trakks et Skins, j’ai eu l’occasion de tester respectivement un 3/4 Skins A400 et un collant long Starlight qui améliore la visibilité lors de nos activités nocturnes.

Skins ?

Skins est une jeune marque australienne développée par un skieur souhaitant optimiser son entraînement en réduisant fatigue musculaire et physique. En consultant des experts dans le domaine des sciences et de l’aérospatial, il prend conscience qu’en améliorant le flux sanguin des muscles, on peut influer sur leur récupération et leur efficacité. C’est ainsi qu’est née la marque SKINS…

Skins A400 par Skins

La compression

Les vêtements de la gamme SKINS 400 sont les seules tenues haute performance à définir le bon niveau de compression requis afin de fournir plus d’oxygène aux muscles actifs en cours d’activité. Nous appelons ceci la compression de gradient dynamique.

Nos découvertes sont révolutionnaires. En effet, toutes les mesures de compression précédentes ont été réalisées sur des athlètes immobiles.

Cela signifie que nous connaissons les besoins de compression exacts de chaque groupe musculaire en mouvement, en période statique et en phase de récupération. Nous connaissons les endroits précis où vous avez besoin de mouvement pour le confort et la prévention des blessures. Nous savons comment vous apporter les meilleurs avantages circulatoires pour fournir plus d’oxygène et pour réduire l’acide lactique.

La coupe A400 fit

SKINS a effectué un scannage en 3D des corps de centaines d’athlètes de toutes formes et tailles. À partir des 800 000 mesures prises sur chaque sportif, nous avons établi 400 points de fixation clés. Les vêtements de la série 400 sont ensuite coupés et formés en conséquence pour garantir un niveau de compression de gradient dynamique et de confort optimal

La régulation de la température et de l’humidité

La nouvelle gamme A400 fait appel à une technologie de pointe provenant de Suisse, ADAPTIVE by HeiQ, pour la régulation de la température et l’évacuation de la transpiration. À faible température, le polymère de conception inédite absorbe la transpiration afin que votre corps reste chaud et sec. À mesure que la température augmente, ses propriétés évoluent afin de libérer la transpiration absorbée, qui s’évapore alors et rafraîchit votre peau.

Source : Skins.net

Prise en main

La gamme Skins A400 (ainsi que les autres produits Skins) frappe par leur finesse et leur légèreté. En déballant le collant, on peut être surpris par la taille. En effet, les collants sont extrêmement extensibles afin de s’adapter au mieux à votre morphologie. Cela peut déstabiliser. De la même manière, cette apparente légèreté peut faire craindre une faible durée de vie en utilisation « Trail ». Là aussi, le test sur le terrain prouvera le contraire.

Skins A400

Une fois enfilés, les produits Skins A400 ne se remarquent même pas. L’impression de porter une seconde peau nous amène à des années lumières des produits de compression BV Sport ou Compressport. En effet, ces derniers sont plus épais et n’offrent pas du tout la même sensation. Cette diversité de sensation est due à des technologies de compression différentes.

Au niveau des propriétés chauffantes, j’ai eu la même impression qu’avec le dessus Mizuno. A priori, on n’a pas l’impression que ce textile ultra fin pourra apporter une once de chaleur. Pourtant, de la même manière que pour le Mizuno, il faudra se résoudre à constater son efficacité. Ni trop chaud, ni trop froid, les collants Skins vous maintiennent à la température idéale.

La série A400 Starlight est, comme son nom l’indique, développée pour les activités nocturnes. En effet, elle possède une série de zones réfléchissantes le long des jambes. C’est un apport non négligeable lors des sorties hivernales. Ici aussi, l’innovation est au rendez-vous. Fini les zones réfléchissantes argentées peu esthétiques, elles sont dans la couleur du textile ou du logo.

En course

Textile trail résistant et léger

Une fois enfilé, aussi bien le corsaire que le collant Starlight offre une légèreté sans pareille sans sacrifier l’apport de chaleur. Même en statique, ils offrent suffisamment de protection pour ne pas prendre froid. En course, la technologie permet de conserver la chaleur tout en évacuant l’humidité maintenant idéalement notre chaleur corporelle.

Comme souvent avec ce genre de produit ultra-technique et fin, on a peur de leur résistance surtout lorsque l’on est traileur et que l’on rencontre quasi systématiquement des ronces et autres joyeusetés déchirantes le long d’un parcours. Force est de constater qu’après plusieurs sorties à « travers tout », les textiles font le job et résistent aux aléas naturels d’une sortie trail.

23924754605_7a96fe76fb_c

La compression, un must

L’atout et le fer de lance de marque australienne Skins est la compression. Autant l’annoncer directement, elle est tout bonnement époustouflante. Vous êtes un adepte des marques de textiles de compressions traditionnelles comme Compressport ou BVSport ? Oubliez tout ça, leur technologie est, oserais-je dire, dépassée.

Ces mots sont forts mais réels. J’ai longtemps utilisé un cuissard de compression BV Sport. Il me comprimait les cuisses. J’avais l’impression d’avoir davantage d’acide lactique avec le cuissard que sans lui. Certes la fatigue était réduite et les chocs en descente mieux assimilés mais le confort n’a jamais été au rendez-vous chez moi. Quant aux manchons Compressport, ils ont réussi, malgré une taille correctement choisie, à me blesser.

Skins A400

Avec les Skins A400, vous n’avez pas l’impression une seule seconde d’être dans un textile de compression. Vous n’avez donc pas cette désagréable sensation d’être comprimé dans vos vêtements. Bien au contraire, vous pourriez même vous demander s’il y a une quelconque compression. Pourtant dès que la côte s’élève, dès que l’intensité augmente, dès que les kilomètres s’accumulent, vous vous rendez vite compte des bénéfices de la gamme Skins A400.

Lors des passages où habituellement l’acide lactique vous tombent dans les jambes, les Skins A400 et son système de compression à gradient dynamique vous permet de contenir ce satané acide qui nous brûle les cuissots. Les relances sont alors tout aussi agréables qu’efficaces. Le retour veineux pour une meilleure oxygénation et l’élimination des toxines optimisent vos efforts. Les Skins A400 améliorent votre endurance, votre puissance musculaire et votre récupération vous permettent ainsi de durer plus longtemps et de mieux récupérer.

Skins A400

En conclusion

Il y a quelques temps, je vous proposais justement un article sur la compression. Dans ce dernier, je vous montrais qu’il n’y avait pas de consensus sur leur efficacité. Néanmoins, la science semble s’orienter vers une confirmation de l’efficacité de la compression en longue distance et en récupération.

Les études scientifiques montrent que la perception d’efficacité de la compression varie beaucoup d’un individu à l’autre. Pour ma part, je n’ai ni été convaincu par BV Sport, ni par Compressport. Cette sensation de compression exagérément présente m’incommodait fortement. Par contre, je n’ai à aucun moment eu de mauvaises sensations avec les Skins A400.

Cette légèreté et cette compression à gradient dynamique offre une compression efficace sans pour autant se sentir comprimer. Les Skins A400 rencontrent donc toutes les caractéristiques d’un textile de compression sans les inconvénients sus-mentionnés.

Pour moi, Skins réussit un coup de maître avec une compression réfléchie qui est légère en statique et révèle toute son efficacité en mouvement.

TRAKKS

Laisser un commentaire