Lofoten : Aventures en terre Viking

12

La mer, la montagne et le ciel se sont réunis pour créer un tableau à nul autre pareil : les Lofoten. Ces îles au Nord du cercle polaire avec leurs montagnes acérées émergeant de l’océan pour rejoindre directement les cieux constituent la plus belle chose qu’il m’ait été donné de voir. Extrêmes comme les Viking qui y ont vécu, les Lofoten m’ont touché en plein cœur avec leur potentiel infini d’aventures…


Les Lofoten : une terre d’aventures

Pour l’été 2016, j’avais envie d’aventures et un concentré d’aventure. Cela nous a amené à voyager en Norvège  :

Je voulais de la montagne, je voulais de la rando engagée, je voulais de l’eau, de la brume, du dénivelé, le chant des vikings & les borborygmes des Trolls.

La Norvège s’étaient déjà invitées plus d’une fois comme candidate estivale. D’ailleurs, c’est lors de la préparation d’un road trip avorté que j’ai pris connaissance de ces îles : les Lofoten. Subjugué par une photographie du Reinebringen, je m’étais jurer de m’y rendre ! L’inscription à la Tromsø Skyrace n’a fait que précipiter les choses.

Je vous invite à me suivre tout au long de cette semaine hors du temps, bercée par le ressacs de la mer et l’ivresse des cîmes…

Sommaire :



Les îles Lofoten : présentation

Les îles Lofoten constituent un archipel norvégien de sept îles situées au Nord du cercle polaire. Elles connaissent, grâces au Gulf Stream, une météo bien plus clémente que les autres régions arctiques. En effet, elles possèdent une température moyenne annuelle proche (voire supérieure) à 0°. Au delà de cette anomalie météorologique, les Lofoten sont surtout connues pour leur beauté exceptionnelle.

Imaginez les sommets les plus découpés des Alpes émergeant directement de l’océan, ajoutez une eau turquoise limpide et vous baignez le tout dans les éblouissantes lumières du Nord (aurores boréales durant la nuit arctique et soleil de minuit l’été)…

LofotenComme si leur beauté ne leur suffisaient pas, les îles Lofoten possèdent une histoire extrêmement riche. Comme de nombreux autres sites norvégiens, les Lofoten (et plus particulièrement l’île de Vestvagøy) furent un haut lieu de la civilisation viking, au 9e et 10e siècle. La situation géographique extraordinaire des îles sur les territoires du Nord a permis d’offrir à certaines familles des Lofoten un pouvoir géopolitique considérable.

LofotenCette puissance s’est largement fondée sur les bénéfices de la pêche car les eaux de la Mer de Norvège et du Vestfjord sont extrêmement poissonneuses. La pêche constitue d’ailleurs, aujourd’hui encore, la principale activité des îles. De nombreux villages (comme Nusfjord ou Å) portent encore les stigmates de ce qui est devenu une véritable industrie au siècle passé : l’huile de foie de morue…

Lofoten


Midnattssol sur la plage d’Haukland

Cette plage de sable blanc de plusieurs centaines de mètres de long émergent des eaux turquoises comme un joyau. Non, vous n’êtes pas dans les Caraïbes mais au nord du Cercle polaire ! Encerclée par la montagne, elle offre à elle-seule un microcosme hors du temps.

Il est tard quand nous plantons notre tente sur la plage. Le soleil décline et plonge la plage dans une heure dorée perpétuelle. Magique ! Le soleil passe malheureusement rapidement derrière la crête dominant la plage la plongeant irrémédiablement dans l’ombre de la montagne. Je chausse mes runnings et m’élancent dans l’ascension de mon premier sommet dans les Lofoten, le Mannen s’élevant fièrement 400 mètres au dessus du niveau de la mer.

Lofoten

Là haut, les mots me manquent pour vous décrire la beauté du paysage. Découpés à la serpe et naissant dans la mer, les montagnes semblent drapées d’un manteau d’or. Le soleil danse avec l’horizon pour offrir un opéra aux couleurs plus fantastiques les unes que les autres.

Lofoten

LofotenBaigné dans cette lumière irréelle, je comprends pourquoi le Nord connaît une richesse exceptionnelle de mythes et légendes. Face à cette beauté, presqu’irréelle, l’imagination ne doit pas chercher loin pour trouver son inspiration.

La vision se brouille. Soudain apparaît devant moi une silhouette…

Un Jarl Viking atteint le sommet. Il s’accroupit et scrute l’horizon infini à la recherche d’une voile menaçante. Il n’y verra que le flamboiement offert par Baldr…

Lofoten


Randonnées : l’Aigle de Sang

Pour tous ceux qui regardent la série Vikings, on se souvient tous de cet épisode où le héros, Ragnar Lothbrok, fait subir au Jarl Borg le supplice de l’Aigle de Sang.

Dans cette sombre scène, Ragnar arrachent les côtes du suppliciés par le dos pour en faire sortir les deux poumons qu’il vient déposer sur ses épaules…

Des parcours à vous arracher les poumons

Les randonnées dans les Lofoten vont littéralement vous arracher les poumons. Les montagnes surgissent de l’océan pour s’élever vers les cieux. Le résultat est sans appel. Le dénivelé est absolument extraordinaire. Dès que vous choisissez un sommet pour contempler les îles, vous devez faire face à un dénivelé terrible proche des 1000 D+. À cela, il faut ajouter des sentiers peu ou pas visibles et un balisage inexistant.

Lofoten

Bien que certaines randonnées sont plus accessibles que d’autres, elles sont généralement exigeantes. Certaines ne sont d’ailleurs recommandées qu’aux personnes possédant un pied montagnard. Malgré des distances modestes (rarement plus de 15km), les randonnées vers les sommets ne devront être envisagées qu’avec une bonne condition physique. La pluie et la brume devront donc être pris au sérieux avant d’entamer une sortie ! Mais toutes, sans exception en valent la peine.

Les arêtes vertigineuses et autres passages exposés sont courants dans les Lofoten et constituent pour les amateurs autant de poussées d’adrénaline…

Lofoten
Reinebringen

Conseils

Si vous décidez de partir à l’assaut d’un sommet, prenez vos dispositions et renseignez-vous au préalable au niveau du parcours. Le site rando-lofoten pourra largement vous aider. Je vous conseille d’ailleurs de télécharger la trace GPS au préalable. Cela vous évitera d’hésiter ou pire de prendre la mauvaise direction.

Les Lofoten sont sujets à des changements météorologiques assez brutaux. Et comme, nous sommes au nord du cercle polaire arctique, on peut rapidement perdre plus de 10°c sous une averse. En plus d’avoir une idée des prévisions météos, il est conseillé d’avoir toujours au fond de son sac :

  • Couche chaude (polaire, doudoune,…)
  • Veste imperméable et respirante
  • Sur-pantalon
  • (vêtement de rechange)
  • Carte IGN ou GPS (idéalement)

Il y a dans les montagnes des Lofoten une forme de radicalité totale qui vous arrachera les poumons à et vous coupera les jambes…

Lofoten
Sommet du Munkan

Une météo de Viking

Les Lofoten ont la chance de bénéficier d’une météo plus clémente que d’autres régions de l’arctique. Elles n’en restent pas moins des îles où la météo peut changer de tout au tout au cours d’une même journée. Même si la communication des Offices du tourisme se basent sur des photographies réalisées sous un ciel azur et un plein soleil, la météo sera plus souvent brumeuse, variable et fraiche.

Malgré ce temps souvent variable, les Lofoten restent somptueuses. Je dirais même que les météos brumeuses, venteuses et dantesques collent encore mieux à leur Histoire viking. 

Lofoten

Dans les brumes de Kvalvika…

Ce fut notamment le cas lors de de notre escapade vers la plage de Kvalvika. C’est, avec Haukland, la plus célèbre plage des Lofoten. Son accès est impossible en voiture et nécessite une marche d’une heure pour l’atteindre. Une fois sur place, c’est tout simplement magique ! La brume stagne à mi-hauteur et laisse passer juste assez de lumière pour dévoiler l’azur de l’eau.

Lofoten

North of the Sun

Pour les amoureux de films d’aventure, vous n’avez pas pu passer à côté du film « North of the sun » racontant l’expérience de deux surfeurs profitant des vagues folles du long hiver arctique.

Pour ce faire, ils ont construits une cabane afin de faire face aux éléments. Construites uniquement avec des matériaux de récupération échouant sur la plage, elle fait immanquablement penser à un trou de Hobbit. Suivre ses rêves, découvrir, partir à l’aventure, le message véhiculé par ces deux jeunes a touché énormément de personnes. La cabane est rapidement devenue un lieu de pèlerinage similaire au bus de « Into the Wild ». Je ne pouvais pas manquer cet endroit et vous exhorter à suivre vos rêves et en faire des souvenirs…

Lofoten

Spectacle de brume

Malgré la brume, la plage possède un pouvoir d’attraction inévitable. Nous n’avons pas eu le temps d’y planter notre tente mais l’expérience doit y être extraordinaire. Elle est apaisante, reposante, paisible… Perdu face à l’immensité des flots, acculés à la montagne, cette plage possède la magie sauvage des lieux abandonnés…

Nous décidons de grimper sur le Ryten, 500 mètres plus haut, espérant une amélioration de la météo. Mais, la météo ne changera pas. Qu’importe ! Nous avons assistés à un spectacle aussi magnifique et qu’éthéré. La brume se jouait des dénivelés pour offrir un spectacle à couper le souffle !

Les sombres brumes des fjords réveillent en vous l’âme du guerrier silencieux contemplant l’âpreté du monde. La brume, le vent, les sommets « friedrichiens » font naître les Trolls des montagnes, arriment les drakkars à terres et font croiser le fer aux héros des épopées d’antan. Il y a dans cette dureté météorologique le pouvoir secrets des contes et légendes du Nord.

Lofoten

Lofoten

Lofoten


Droit d’accès à la nature

La Nature sauvage à portée de mains

Dans les Lofoten, comme partout en Scandinavie, la Nature sauvage est à portée de main plus que partout ailleurs en Europe. La jouissance de la Nature est même un droit pour tout un chacun. Cela signifie que :

Le droit d’accès s’applique aux espaces naturels que l’on qualifie parfois de « terres non clôturées », c’est-à-dire les terres non cultivées. En Norvège, cela concerne la plupart des rivages, marais, forêts et montagnes. Les îlots de terres non cultivées situés parmi des terres cultivées sont considérés comme étant des espaces naturels.

Dans ces espaces, vous êtes autorisés à :

-Libre d’aller où voulez à pied et en skis

-Planter votre tente gratuitement

-Faire du cheval et du vélo sur les sentiers et les routes

-Nager et naviguer librement (canoë, Kayak, voile)

-Cueillir baies, champignons et fleurs sauvages

-Pêcher sans permis pour les espèces d’eau de mer

Quand je vous disais que la Norvège était un petit paradis… Maintenant, je vous invite à lire l’ensemble des informations. Car, même si le droit de nature offre une liberté qui est depuis longtemps oubliée sous nos latitudes, il implique aussi son lot de devoirs auxquels vous devrez vous conformez sous peine de sanctions (Informations sur le « Droit de parcourir la nature »).

Lofoten

Liberté naturelle

Je pense que nous avons énormément d’enseignements à tirer de la mentalité norvégienne. Proches de la Nature et surtout respectueux de cette dernière, les norvégiens ont tissé un lien très étroit avec la Nature sauvage, véritable constituant de leur mentalité. Ils possèdent une véritable éducation à la nature. Elle implique une forme de veille constante. Vous ne trouverez donc aucun déchet, aucune dégradation, aucune exagération… Ce n’est pas pour rien que le pays est parmi les plus avancés dans sa réflexion sur les énergies renouvelables et la protection de la nature.

Durant ce séjour en Norvège, nous avons donc largement profité de ce « droit d’accès à la nature ». Il se manifeste surtout par un sentiment de liberté infini. Vous pouvez errer où bon vous semble. Planter votre tente en fonction du paysage. En Norvège, vous retrouvez l’esprit des pionniers et des trappeurs des siècles passés. Bref, vous pouvez goûter à nouveau à une nature pure et grandiose.

Le bivouac est d’ailleurs une institution. Lors de votre séjour, vous ne pourrez pas passer à coté des nombreuses tentes qui fleurissent le soir venu. L’appel du bivouac a bien évidemment été le plus fort et nous avons profité à plusieurs reprises pour planter notre tente sur le rivage.

Quel sentiment de liberté indicible lorsque vous vous levez le matin. Vous contemplez l’horizon infini de l’océan et jouissez de la plage comme si vous étiez le premier homme sur terre !

Lofoten


Lofotr Viking Museum

Les Lofoten ont été une importante terre viking. Sur Vestvagøy, le site archéologique de Borg a ainsi mis à jour la plus grande chefferie viking jamais découverte. Cette maison, sorte de coque de drakkar retourné, atteignit la longueur faramineuses de 83 mètres. C’est sur les lieux de la découverte que s’élève le Lofotr Museum.

Lofoten

La visite du Musée vous permettra d’appréhender les enjeux d’une société viking bien plus complexe et sophistiquée que l’on a bien voulu le croire pendant longtemps. Ainsi, les espaces d’expositions font la part belle aux recherches et au études les plus avancées menées en Norvège sur la civilisation viking. Après cette remise en contexte historique et archéologique, la reconstitution de la chefferie vous replonge mille ans en arrière dans le quotidien de ce peuple du Nord.

Nous avons justement profité d’une journée à la météo de Viking (pluie, vent, froid) pour visiter le musée. Je vous déconseille malgré tout les journées de déluge. En effet, la météo ne nous a pas permis de profiter pleinement des autres reconstitutions en extérieur. Un temps plus clément vous permettra de profiter de l’environnement extraordinaire dans lequel cette chefferie s’est constituée au cours du temps.

Lofotr Vikingmuseum
www.lofotr.no
Ouvert tous les jours du 01/05 au 15/09
Ouvert partiellement le reste de l’année (voir site web)

 


Sur mer…

Je me suis réconcilié avec la mer… Je n’ai jamais été très à l’aise dans et sur l’eau. Pourtant, dans les Lofoten, elle est partout et constitue un élément essentiel à la beauté de ses îles.

Véritable miroir dans lequel les montagnes peuvent se mirer, l’eau porte les îles dans une certaine forme d’élitisme. En effet, ses fjords profonds isolent certaines parties de l’île rendant certains sommets quasi inaccessibles.

Villages de pêcheurs

La combinaison des falaises verticales et de ces eaux turquoises accueillent dans leurs alcôves des villages de pêcheurs depuis la nuit des temps. Parmi ceux-ci, le village de Nusfjord est un des plus célèbres. Derrière cette bonhomie colorée, on ne se doute pas que le village a été un centre industriel des Lofoten. En effet, au 19e siècle, le petit village accueillait une des plus importantes fabriques d’huile de foie de morue des îles.

À cette époque, avec une logique similaire à la période viking, le village appartenait à de grandes familles. Ces dernières ont construit pour leur personnel les célèbres rorbuer. Ces cabanes de pêcheurs sur pilotis étaient louées aux pêcheurs durant les périodes de pêche. Depuis longtemps détourné de leur fonction premières, les visiteurs ont depuis longtemps remplacés les célèbres pêcheurs norvégiens.

Lofoten

Petit conseil :
L’été, l’entrée de Nusfjord est payante (50 NOK/pers). Garez votre voiture à Nesland et atteignez Nusfjord à pied par le sentier côtier. Non seulement, vous profiterez d’une magnifique promenade mais vous économiserez également quelques Couronnes 😉

Sakrisøy rorbuer

En visite dans les Lofoten, je voulais goûter à toutes les richesses que proposent les îles. Nous avons donc passer 3 nuits dans l’un de ces Rorbuer, sur une petite île à côté de Reine. Ces cabanes, prisées par les Norvégiens en vacances, possèdent un charme tout ce qu’il y a de plus scandinave.

Une fois rentré à l’intérieur, vous vous sentez immédiatement chez vous. Vous avez presque envie que la nuit tombe réellement pour passer une soirée à lire à la lueur des bougies ou, encore plus fou, contempler les aurores boréales à travers la fenêtre. Sur ce point, je me suis juré de vivre ce genre de nuit sous les lumières magiques du Nord.

Lofoten

Sakrisøy Rorbuer
www.sakrisoyrorbuer.no
À proximité de Reine, Sorvagen et Å
Bâteaux et pédalos disponibles gratuitement l’été

Naviguer

Fidèle à leur histoire, vous trouverez souvent une barque ou un pédalo amarré à proximité de votre cabane. Vous pourrez goûter au plaisir de la navigation dans les Fjords sans devoir louer un kayak (souvent onéreux). Comme vous vous en doutez, je ne pouvais pas laisser cette barque sans faire un tour des îles de Reine.

Le dernier matin, pour clôturer en beauté notre séjour en terre viking, nous avons décidé d’aller boire notre café à Reine… en barque. Nous avons parcouru plus de 5km dans les eaux turquoises de ce paradis terrestre. Que dire ? Découvrir les fjords entourant le village de Reine sur l’eau est une expérience simple mais ô combien magique.

La scansion des rames sur l’eau et la brise marine sur votre visage offrent à ce paysage féérique une majesté à nul autre pareil.


En Conclusion

Ce séjour dans les Lofoten restera graver dans ma mémoire. À peine, avais-je porter mon regard sur ces îles que j’en tombais amoureux. L’eau, la montagne et la magnificence, tout était réuni pour avoir le coup de cœur absolu. Vous savez celui qui vous fait sentir chez vous comme si les paysages n’étaient que le reflet de votre âme.

Les Lofoten sont magnifiques. Elles le sont de tout temps. Sous l’azur, vos repères sont bousculés. Ces terres arctiques se muent en caraïbes nordiques. ! Dans la brume et même sous la pluie, elles se révèlent épiques et grandioses.

Encore plus qu’ailleurs, le droit de nature vous permet de vivre de la simple contemplation des paysages et de vous nourrir des aventures qui s’offrent, infinies, à vos envies ! Dans cette perspective, le voyage en Norvège devient une expérience à nulle autre pareille.


Vidéo

Les drakkars vers les Lofoten vous attendent, vous embarquez ?


Plus d’informations :

 
Visit Norway
Northern Norway
Visit Lofoten
 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

12 Commentaires

    • Je viens d’avoir pareil après avoir fait « l’erreur » de lire ton récit photographique sur ton séjour ! Purée , comme toi j’y retournerais dans une once d’hésitation ! À très vite 😉

  1. Les photos sont trop chouettes. j’y pars en Mars de mon côté (Roadtrip entre Tromso et Lofoten), j’ai envie de faire quelques randos aussi mais je sais pas ce qui est possible avec la neige, va falloir que je me renseigne 🙂

    En tout cas je vais suivre ton blog de près, je suis très outdoor et je me lance petit à petit dans le trail en 2017 🙂

    • Je pense à ça. A Tromso, je te conseille l’ascension du Tromsdalstinden 😉 Tu trouveras des images dans mon compte rendu de la course « Tromso Skyrace ». Merci pour ton blog également. A très vite, sur les sentiers 😀

  2. Tout simplement magique, merci pour cette découverte et ces très belles images. J’ai trouvé ma nouvelle destination sans aucune hésitations.

  3. […] Toutes ces sensations constituent l’histoire de cette photo mais aussi plus largement celle de ces iles perdues au nord du cercle polaire. Les Lofoten construisent l’émotion de vos plus riches souvenirs en vous arrachant les poumons avec ses dénivelés dantesques. Envie d’en savoir plus ? Je t’invite à te plonger avec moi dans ces terres viking. […]

Laisser un commentaire