More

    TEST : Packraft Mekong Pablo Whisky Bar

    Le packraft Mekong Pablo Whisky Bar est sans doute l’outsider numéro 1 dans le monde du packraft. Créé et fabriqué en France par des passionnés, c’est sans doute le packraft avec le plus haut degré de finition. Robuste et durable, il se démarque également par un shape unique qui lui donne une inertie extraordinaire ainsi qu’une agilité exemplaire. Malheureusement, cette dernière lui donne une tendance importante au roulis le rendant peu rassurant en itinérance ou en expédition. Dommage, cela en aurait presque fait le packraft ultime.


    La marque Mekong

    Mekong est une jeune marque française de packraft. Créée en 2018 dans la Drôme, Mékong a la particularité de designer, fabriquer et gérer à 100% la filière de production ; du 100% français donc. Olivier, le fondateur, est un passionné de voyages et d’aventures. C’est au retour de sa descente du Mékong en Asie du Sud-Est (ça ne s’invente pas) qu’il décide de créer sa propre marque et développe un bateau léger, robuste et doté d’une bonne capacité d’emport. Bref, l’idée du Mekong Pablo Whisky Bar est en route.

    Aujourd’hui, quatre ans plus tard, Mékong reste (et restera) une entreprise à taille humaine souhaitant gérer toute la chaine de production de ses bateaux. Aujourd’hui, à côté du Pablo Whisky Bar, d’autres packrafts ont rejoint l’offre : un packraft léger et ouvert, un ponté fixe, un auto-videur et leurs équivalents en bi-place. Vous l’aurez compris. La jeune entreprise de la Drôme possède aujourd’hui une offre complète pour couvrir l’ensemble des besoins des packrafteurs les plus exigeants.

    Packraft Mekong Pablo Whisky Bar
    Mekong Pablo Whisky Bar sur la rivière Kaïtum

    Test : Mekong Pablo Whisky Bar

    Présentation

    Le Mekong Pablo Whisky Bar avec pontage amovible est sans doute le packraft le plus polyvalent de chez Mekong. Dans cette configuration, il vous permettra de faire face à quasi tous les types de rivières. C’est d’ailleurs pour cette raison que j’avais choisi ce bateau comme packraft personnel. Doté de dimensions assez restreintes en version standard, il reste ainsi compact et relativement léger. De plus, vous bénéficierez du célèbre “shape” unique de chez Mékong. C’est d’ailleurs sa forme atypique sur le marché qui m’a attiré. Quel est l’objectif poursuivi avec cette forme ? C’est ce que nous verrons ci-dessous.

    Il en ressort un packraft avec une inertie littéralement étonnante pour ses dimensions. En effet, la vitesse est souvent corrélée avec la longueur du bateau. Ici, malgré une longueur standard pour un packraft solo, il permet d’atteindre une vitesse extrêmement profitable autant en rivière que sur plan d’eau. De plus, il convient de souligner l’extrême soin apporter aux finitions du bateau. Je le détaillerai ci-dessous mais les Packraft Mekong sont sans doute les packrafts les mieux finis du marché. C’est sans compter sur un prix on ne peut plus concurrentiel. Au final, le Mekong Pablo Whisky Bar s’approcherait de la perfection si son comportement avait été plus équilibré au regard de son utilisation cible.

    Fiche Technique

    • Dimensions :
      • Extérieures : L. 227 cm (247cm version Plus) , l. 90 cm
      • Intérieures :  L. 125cm (145cm version Plus), l. 37cm
    • Poids : bateau 3,150 kg | siège, sac pompe, kit de réparation et Sangle 915 g
    • Charge Max : 140kg
    • Vitesse : 4,5km/h
    • Matériaux :
      • Tubes : Nylon 210 deniers en double induction TPU
      • Sol :Nylon 840D/ double TPU
    • Options :
      • Taille standard vs Taille Plus
      • Pontage fixe vs pontage amovible
      • Stockage interne
      • Cale-pieds
    Packraft dans le Nærøyfjord

    Prise en main

    Avec ses 4kg, le Mekong Pablo Whisky Bar se positionne dans la moyenne des packrafts pontés. Sans le pontage et les accessoires, le Mekong Pablo Whisky Bar tourne aux alentours des 3kg. Cela le place d’ailleurs plutôt dans la moyenne basse en termes de poids. Les matériaux utilisés pour le packraft sont dans les standards des marques les plus célèbres dans le monde du packraft : MRS, Alpacka ou encore Kokopelli. Malgré la qualité et l’épaisseur des matériaux utilisés, il reste relativement compact une fois replié. Pour les aventuriers qui me lisent, il faut s’imaginer qu’il prend le volume d’un sac de couchage standard.

    Lorsque l’on gonfle la première fois son Mekong Pablo Whisky Bar, c’est évidemment le “shape” qui nous étonne. En effet, il est tout bonnement unique. La proue du bateau forme un angle de 45 degré et est relevée par rapport à sa ligne de flottaison. Cela le rend particulièrement agréable dans la gestion des vagues qu’il domine aisément. Bien plus, c’est la proue qui est étonnante. Également relevée et carrée, elle forme latéralement un bulbe assez étonnant remontant très haut dans le dos. Finalement, le packraft possède un contact limité avec l’eau dû à sa proue et sa poupe relevées. C’est sans doute cette limite de contact (et de friction) qui lui donne une excellente inertie et une vitesse agréable sur les plans d’eau.

    Enfin, la finition du Mekong Pablo Whisky Bar est tout simplement la meilleure que j’ai pu voir sur un packraft. Les packrafts sont faits mains (comme quasi toutes les marques) mais le soin apporté aux coutures, aux accessoires, à la valve (identique que sur les Kokopelli) en fait rien de moins que le packraft le plus qualitatif que j’ai pu tester. Dans la même perspective, le pont (amovible dans mon cas) ainsi que la jupe sont extrêmement bien fini. Le pont est ainsi entièrement zippé contrairement à certaines marques qui utilisent du velcro en tout ou en partie. Dans ce cas-ci, cela assure le maintien du pont et son étanchéité.

    Départ sur la rivière Kaïtum

    Sur l’eau

    Position

    Dans le packraft, la position est assez centrale à cause du dossier et à la présence du pontage amovible. Les tubes structurant le bateau sont bien proportionnés. Cependant, le bateau étant très pointu, l’espace pour les pieds est assez limité. De plus, j’ai fait l’erreur de prendre un Mekong Pablo Whisky Bar de taille standard. C’était clairement trop petit pour mon mètre nonante-trois. En effet, avec ses 125cm intérieur, la taille standard est clairement dans la moyenne basse pour ce type de bateau. La concurrence tourne davantage autour des 135cm. Résultat, mes jambes pliées tendaient anormalement le pontage rendant la fixation de la jupe, parfois complexe.

    Néanmoins, j’ai pu ressentir qu’avec une taille en adéquation. Le siège, le dossier et le “shape” offre une position légèrement inclinée, facilitant le pagayage sur de longues distances. De plus, n’étant pas un grand fan des Ti-Zip (trop risqué en expédition), j’ai pu profiter d’une proue stable pour le positionnement de mes bagages. Même avec un sac de 100l et près de 25kg, il est très facile d’y sangler ses affaires. Il pourra ainsi accueillir sans aucun soucis un vélo. Par contre, le Packraft Mekong Pablo Whisky Bar en taille standard n’est pas assez grand que pour embarquer avec vous votre ami à 4 pattes (sauf s’il s’agit d’un petit gabarit).

    Packraft Mekong Pablo Whisky Bar

    Comportement

    Malgré une taille contenue, le Packraft Mekong Pablo Whisky Bar possède une vitesse et une inertie étonnamment élevée. Cela se remarque principalement sur les plans d’eau sans ou avec peu de courant. Pour un même coup de pagaie, vous remarquerez que vous vous hissez facilement devant des packrafts plus longs comme le MRS Ponto 2.0 ou l’Anfibio Delta MX. Il va de soi que cette inertie est un point non négligeable surtout si vous faites de longues distances. En effet, cela vous permettra d’économiser beaucoup d’énergie car, pour un même coup de pagaie, vous allez souvent plus vite que la moyenne des packrafts.

    Sa forme innovante lui confère une très grande agilité. Il s’agit sans doute d’un des packrafts les plus maniables que j’ai pu tester. De ce fait, il vous permettra de négocier les rapides avec aisance et facilité. Normalement taillé pour de l’eau vive gentille (Classe I à III), j’ai eu l’occasion de le tester sur de la Classe IV lors de notre expédition sur la rivière Kaïtum en laponie suédoise. Il a brillamment rempli son job. Son agilité est évidemment un grand plus lors de ce type de passage.

    Par contre, je dois vous dire que le packraft Mekong Pablo Whisky Bar possède un ÉNORME défaut par rapport à sa cible : un bateau polyvalent. Ce dernier m’a d’ailleurs conduit à retourner chez Kokopelli (je vous en parlerai dans un prochain article). Sa stabilité latérale est catastrophique. En effet, le packraft est sujet à énormément de roulis même sur de l’eau calme (a fortiori avec des bagages sur le pont). Cela le rend extrêmement peu sûr lorsque ça tangue dans les rapides. Je pensais que c’était lié à ma grande taille mais j’ai eu l’occasion de le faire tester à plusieurs amis qui arrivent à la même conclusion que moi. En soi, c’est totalement lié à son agilité exemplaire. Cela me fait dire que Mekong a d’abord développé un packraft joueur et agile pour l’eau vive. Dans cette perspective, il remplit parfaitement le cahier des charges dans la perspective où l’esquimautage est fréquent.

    Personnellement, utilisant mes packrafts lors d’itinérances ou d’expéditions, j’ai surtout besoin d’un bateau stable et fiable en toute circonstance. Clairement, le Mekong Pablo Whisky Bar ne l’est pas… Maintenant, n’ayant pas pris de stockage interne (ti-zip), je dois fixer l’ensemble de mes bagages sur le pont. Cela remonte évidemment le point de gravité mais cela ne permet pas d’évincer la question car je n’ai pas ce problème chez Kokopelli ou chez MRS. Même l’Anfibio Delta Mx, pourtant sensible au roulis est plus stable… C’est dire !

    Accident sur la rivière Kaïtum en packraft

    Durabilité

    Après plus d’un an et demi de test, je peux affirmer que le packraft Mekong Pablo Whisky Bar est d’une extrême solidité. Je l’ai testé en rivière (en Belgique ou à l’étranger) et j’ai également pu étrenner son équivalent non-ponté, le George All-Well lors de mes guidages Cairn Outdoor. Le George All-Well possède la même qualité (et le même shape). Il constitue d’ailleurs la moitié de la flotte de mon agence Cairn Outdoor. Comme je vous disais, les coutures sont les plus propres et les mieux finies que j’ai pu voir. À ce niveau, c’est un packraft qui n’aura pas peur d’une utilisation intensive et sur le long terme.

    Contrairement à la majorité de la concurrence, le Mekong Pablo Whisky Bar possède des valves Leafield D7. Ces dernières sont profilées. Elles ne dépassent pratiquement pas du bateau. Cela la rend beaucoup plus solide et fiable. Comme je vous l’avais déjà dit, les valves sont souvent un point faibles chez des fabricants comme MRS ou Anfibio. Ici, Mékong partage avec Kokopelli ce qui se fait de mieux. Vous n’aurez donc que rarement de problèmes comme des fuites ou des fissures.

    Packraft Mekong Pablo Whisky Bar

    Conclusion

    Poids

    Volume

    Position

    Comportement

    Durabilité

    Prix

    TOTAL

    Le packraft Mekong Pablo Whisky Bar est un bateau étonnant qui ose se différencier. Mekong produit sans doute les packrafts les plus fiables et les mieux finis du marché (avec Kokopelli) ; le tout a un prix défiant toute concurrence. Avec un “shape” original, il offre un bateau rapide maniable mais malheureusement trop sensible au roulis que pour être un partenaire d’expédition fiable. Dommage, cela en aurait fait LE packraft parfait.

    Packraft Mekong Pablo Whisky Bar
    Julien
    Julienhttps://www.sentiersduphoenix.be
    Je m'appelle Julien, j'ai 34 ans. Je suis passionné d'aventures, de nature et de sports outdoor. Mon blog "Sentiers du Phoenix" est un peu comme mon feu de camps permanent autour duquel je te partage toute ma passion pour l’Aventure, le Trail et la vie en pleine nature. On part ensemble à l'aventure ?

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Entrez votre commentaire

    Entrez votre nom ici

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Newsletter

    L'aventure dans votre boite mail garantie sans spam !