Ardenne Sauvage : ode à nos forêts

4

Ardenne Sauvage, plus qu’un intitulé appelant à l’aventure et à la découverte, est un projet de webdocumentaires du photographe et vidéaste Martin Dellicour. Il nous invite à plonger dans cette région mystérieuse emplies de mythes, de légendes et de forêts mystérieuses. Ce projet en production posera un regard contemplatif sur l’Ardenne : ses massifs, ses rivières, ses vallées et ses hommes… Petite présentation.

Cet article ne traitera ni d’aventure, ni de Trail running, ni de randonnée. Pourtant, ces disciplines seront présentes entre les lignes. Car, s’il y a bien une région qui m’inspire et me ressource, c’est l’Ardenne. Cette région forestière qui court de la France à l’Allemagne, cette région pleine de légendes, cette région de traditions et d’authenticité, exerce sur moi un véritable pouvoir d’attraction. La randonnée, le Trail, l’équitation sont des moyens de répondre à cet attrait irrémédiable.

Ardenne Sauvage
© Martin Dellicour

Préambule : coureur des bois

Je me plais d’ailleurs dans le terme de coureur des bois qui résume, à mes yeux, toute la sauvagerie forestière et l’impétuosité des éléments ardennais. A plusieurs reprises sur ce blog, j’ai utilisé ce terme pour vous parler de l’Ardenne ou du moins « mon » Ardenne. Je me suis plu à vous empêcher d’y venir (10 bonnes raisons de ne pas venir en Ardenne faire du Trail) ou, au contraire, vous enjoindre à la découvrir (5 lieux magiques pour courir en Ardenne).

Ardenne Sauvage
© Martin Dellicour

Je pense honnêtement que l’Ardenne n’a rien à envier aux autres grandes destinations Trail d’Europe. L’Ardenne se laisse découvrir. Venez en été et vous y découvrirez tous les plaisirs du sport nature ; l’automne vous serez happé par la beauté éblouissante des forêts d’or ; l’hiver vous découvrirez que le Grand Nord est à votre porte ; le printemps, vous prendrez plaisir à surprendre la brume en fond de vallée…

D’un autre côté, l’Ardenne se mérite ! Point de milliers de kilomètres de dénivelé positif mais les forêts ardennaises cachent une succession infinie de murs casses-pattes et de sentiers sillonnant les crêtes. Faire du Trail en Ardenne, c’est rentrer en communion avec la poésie du traileur. La dureté ne se mesure pas toujours en kilomètre, le relief ardennais travaillera votre mental : succession de côtes dans une forêt infinie. Il y a dans ces bois la même densité de folie que dans l’esprit d’un prisonnier tentant de s’échapper perdu dans la forêt…

L’Ardenne, c’est la beauté « sauvage » d’une nature proche de nous : mystérieuse, fragile, porteuse d’espoir et de rêve.

Ardenne Sauvage
© Martin Dellicour

Ardenne Sauvage

Webdocumentaire

Ardenne sauvage est défini par Martin Dellicour comme une série de webdocumentaires. Pourtant, il est bien plus que cela. L’expérience est multimédia. Outre les films, le site internet, les réseaux sociaux, les photographies et l’expérience des spectateurs construisent une œuvre multimédia et multimodales qui permettra de se rapprocher au plus proche de l’Ardenne sauvage. Ces documentaires ou plutôt ces portraits filmés (cf : infra) constitueront des prétextes pour chaque spectateur découvrir ou redécouvrir l’authenticité, le ressourcement ou encore l’enchantement propre à l’Ardenne.

Ardenne Sauvage pose un regard contemplatif et curieux sur ces ambiances qui font toute la magie du massif, de ses vallées, de ses forêts.

Ardenne Sauvage
© Martin Dellicour

Les portraits

Ardenne Sauvage, c’est aussi et surtout une série de portraits. D‘abord, ce sont des portraits d’artistes pour qui l’Ardenne est un lieu d’inspiration et d’introspection. Ecrivain, sculpteur, photographe, tous ont tissés au fil des ans une relation particulière avec leur région. Chacun y puise l’énergie créatrice nécessaire à leur accomplissement.

Ensuite, ces films constituent un prisme qui révèle les mille-et-une facettes de l’Ardenne : massifs forestiers, rivères, rochers, sentiers, panoramas,… La forêt d’Ardenne est un tableau mouvant offrant au spectateur autant de scènes pour les petites et grandes histoires qu’il s’imagine. L’Ardenne est source d’imaginaire et de fantaisie, reflétant par là, l’énergie créatrice de chaque artiste.

Ardenne Sauvage
© Martin Dellicour

Enfin, chacune de ces capsules dévoilera aux yeux du spectateur le monde secret et caché des animaux sauvages. Martin-Pécheur, Renard, cerf, blaireau, brocard, chacun de ces animaux, aussi discrets soient-ils, participent à donner cette indicible magie aux sous-bois. Avec leur discrétion infinie, il se font désirer. Pourtant, seul la patience et le respect permet de les contempler.

Ces portraits sont donc le fruit de l’alchimie entre ces trois ingrédients : un artiste, un lieu, un animal… reliés entre eux par un mystérieux cordon


Ardenne Sauvage
© Martin Dellicour
Ardenne Sauvage
© Martin Dellicour
Ardenne Sauvage
© Martin Dellicour
Ardenne Sauvage
© Martin Dellicour

Le cycle immuable des jours et des saisons. La forêt prend son temps… Pour qui sait prendre son rythme, l’Ardenne dévoile ses accents sauvages. Ces images, instants suspendus, sont autant de souvenirs de cette Ardenne qui m’habite.


Le réalisateur

Martin Dellicour est ardennais, photographe et vidéaste. Enfant déjà, il se perdait littéralement dans les bois pour prendre des images des bois entourant son village allant jusqu’à oublier sa mobylette à l’orée des bois. L’Ardenne a toujours eu une importance énorme à ses yeux. Il photographie la Nature mais surtout la faune exceptionnelle : du roi de la forêt ardennaise bien sur mais aussi les boeufs musqués en Norvège.

En 2014, son film « Gnomes » remporte le grand prix du Festival du Film de Namur. Déjà inspiré par les légendes ardennaises, le film peut être considéré comme une excellente introduction aux webdocumentaires d’Ardenne Sauvage. Ce projet se place dans une réflexion plus large qu’il a posé sur son travail photographique.

Avec ce projet, je vais pouvoir proposer un regard neuf et enthousiaste sur ces endroits sauvages que j’affectionne, là où la nature peut encore s’exprimer. J’aime également aller à la rencontre d’artistes et artisans passionnés. Ce projet sera l’occasion de faire le lien entre ces derniers et leur environnement, de découvrir avec eux comment forêts et rivières sont des sources d’inspiration inépuisables !

Ardenne Sauvage
© Martin Dellicour

Plus d’informations :

Ardenne Sauvage
© Martin Dellicour

Et bien d’autres projets ardennais sont à venir…

Commentaires

4 Commentaires

    • Martin Dellicour est véritable artiste. Il faut voir ses petites capsules vidéos. C’est somptueux. Si tu veux passer une fois en Ardenne, n’hésite pas ! Je me ferai un plaisir de te montrer des recoins d’une beauté insoupçonnée 😉

Laisser un commentaire