# alpinrunning : Quand le Trail quitte les sentiers…

0

Comme beaucoup d’entre vous, je découvrais la semaine passée la sortie de Kilian Jornet avec Dakota Jones en direction de l’Aiguille du Chardonnet par le refuge Pecleret et le Bec rouge et un retour par le Glacier du Tour, le Refuge Albert 1er pour ensuite rejoindre Le Tour par le même chemin que nous avons parcouru lors de notre seconde escapade à Chamonix. Cette vidéo vertigineuse nous fait clairement quitter le monde du Trail…

Cette vidéo de Kilian Jornet est extrêmement intéressante à mon sens et ce à plus d’un titre. Premièrement, nous sommes éloignés des records explosifs du catalan demandant engagement absolu et une forme hors norme que seule une élite peut acquérir. Ici, on se retrouve sur un parcours  que beaucoup effectuent en alpinisme. Ensuite, cette vidéo montre, en quelque sorte, le quotidien de Jornet. On le suit ici dans le cadre d’un de ses entraînements. Enfin, cette vidéo et surtout sont titres nous permettent enfin de mettre un nom (merci Kilian) sur sa pratique de la Montagne.

A mon sens, en nommant sa pratique, Kilian permet une ouverture globale du concept. Il y aura fort à parier que d’ici quelques années des pratiquants de plus en plus nombreux suivis logiquement par des compétitions vont apparaître. On remarque en effet depuis quelques années une véritable élévation en altitude du Trail Running. A l’origine, il évoluait principalement en moyenne montagne avec quelques rares passages à plus de 2000m (en Europe). Puis est arrivé le Skyrunning, ces courses de plus courtes distances mais avec fort dénivelé couru à une altitude moyenne de 2000m et impliquant des passages techniques typiques de la haute montagne qui sont devenus l’épitomé de la course de montagne.

Avec l’Alpinrunning, on élève la course de montagne, non plus à la frontière, mais en haute montagne. Il s’agirait donc d’un alpinisme ultraléger avec un engagement absolu que je qualifierais désormais clairement (contrairement au Skyrunning) de sport extrême ! Pour moi, bien que fortement décrié par les professionnels de la montagne, l’Alpinrunning est amené à se développer mais peut être pas autant que le Trail ou le Sky Running car demandant une préparation physique mais surtout une connaissance de la montagne beaucoup plus importante.

Photo-2

 

Commentaires

Laisser un commentaire