Pour la première fois depuis la création de ce blog, je vous emmène en Flandre dans les Bois de Hal. Au printemps, s’y déroule un phénomène rare et exceptionnel plongeant ceux qui y pénètrent dans un monde féerique. Quoi de mieux que d’enfiler ses runnings pour savourer les senteurs des jacinthes sous la canopée.

Bois de Hal

Le bois de Hal est une forêt de 535 hectare situé au sud-ouest de Bruxelles. Il fait partie avec la forêt de Soigne, le bois de Lauzelle, le bois d’Heverlee et d’autres de l’antique forêt charbonnière. Cette dernière était l’une des grandes forêts d’Europe du Nord avec la forêt d’Ardenne au Sud qu’elle reliait d’ailleurs aux environs de Tongres avant la construction de la chaussée romaine Bavay-Cologne.

Malheureusement, comme l’ensemble des forêts d’Europe, elles ont souffert de l’évolution humaine. Morcelée, la grande forêt primaire s’est scindée en de multiples massifs forestiers, forêts et bois. Le Bois de Hal a d’ailleurs failli complètement disparaître lors de la Première Guerre mondiale. L’occupant allemand l’a presque réduit à néant au nom de l’effort de guerre. Heureusement, très rapidement après le conflit, les autorités ont entrepris un très large travail entre 1930 et 1950 pour lui donner son aspect actuel.

Le Bois de Hal est, comme la forêt Charbonnière originelle, principalement constituée de feuillus. Ici, il s’agit plus spécifiquement d’une grande hêtraie dont la structure forestière en futaie offre un espace dégagée sous la canopée.

Au mois d’avril et mai, les hêtres commencent seulement à se parer de leur feuillage. Ils laissent laissent pénétrer les rayons du soleil ; permettant à la jacinthe de se développer et d’offrir un spectacle enchanteur.

Bois de Hal

Bois de Hal

Bois de Hal

Trail en féérie

C’est ainsi que chaque année, durant une quinzaine de jours de mi-avril à tout début mai, ce bois devient l’hôte d’un fantastique spectacle de la nature. Un tapis de jacinthe pare le bois d’une couverture bleutée irréelle. Ce phénomène naturel est considéré comme un des plus beaux d’Europe. Dès lors, pourquoi ne pas vous y rendre pour y courir ? Il y a de nombreux sentiers dans le bois et vous pourrez aisément vous faire une sortie d’1h30 sans soucis. Prenez vos runnings et plongez dans un univers fantastique, laissez vagabonder votre esprit et laissez-vous inspirer par la magie des lieux :

En pratique

Pour vous y rendre, le plus simple est d’entrer Vlasmarktdreef dans le GPS. Cela vous mènera directement au coeur des bois où des parkings sont à votre disposition.

Concernant le parcours, je n’en ai pas un spécifique à vous proposer car c’est le genre d’endroit où il vaut mieux se laisser aller à la flânerie. Néanmoins, vous trouverez sur le site internet toutes les informations nécessaires ainsi qu’une carte téléchargeable.

Avant de vous y rendre, vérifiez l’état de la floraison. Chaque jour les gardes champêtres réalisent une vidéo des jacinthes. N’hésitez pas à la visionner avant votre départ.

Plus d’informations : http://www.hallerbos.be

Bois de Hal

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire