TEST : Ultrabag Pro 3L WAA

3

Avec l’Ultrabag Pro 3L WAA, on peut dire que l’entreprise parisienne ose. À une époque où les équipementiers mènent une course aux produits les plus techniques possibles. WAA prend le chemin inverse en proposant un sac d’hydratation simple, résistant mais surtout extrêmement léger. Petite présentation de cet excellent sac minimaliste.

Ultrabag Pro 3L WAA by WAA

Léger, résistant et fonctionnel :

  • 1 poche principale
  • 2 poches poitrine
  • 2 emplacements bidons intégrés avec élastique de maintien
  • Fixation pour poche à eau
  • Serrage poitrine intégrant un sifflet de détresse + Serrage ventral ultra light
  • Livré avec 2 bidons 500ml jaunes
  • Conçu et testé par les athlètes de la #WAATeam
  • 139 grammes
  • Volume 3L

Prise en main

Quand WAA m’a envoyé l’Ultrabag Pro 3L en même temps que l’Ultra Rain Jacket, j’ai cru qu’ils l’avaient oublié. En effet, ce sac ne pèse rien et ne prend pas de place. C’est vraiment bluffant. Il pourrait tenir dans votre poche de manteau sans problème.

Je dois avouer que ma première réaction était plutôt perplexe. Comment ce « bout de tissu » technique peut-il tenir correctement sur le dos, contenir deux bidons remplis et emporter avec soi le nécessaire de course ? La réponse est simple : simplicité et qualité.

Ultrabag Pro 3L WAA

Simplicité car le sac est l’expression même du minimalisme. Il contient un seul et unique volume de 3litres dans le dos qui peut accueillir une poche à eau si nécessaire. Devant, vous avez deux petites poches de poitrine pour y glisser vos gels ou vos barres de céréales. L’une d’entre elles contient un sifflet (devenu obligatoire sur de nombreuses courses). En dessous de ces deux petites poches se trouvent les deux filets accueillant les bidons WAA vendus avec le sac.

Qualité ensuite car la conception, bien que simple, n’est pas simpliste. Les matériaux sont résistants et qualitatifs avec un tissu déperlant sur l’extérieur du sac et un filet totalement respirant côté dos. Malgré la légèreté du produit, la conception et les matériaux utilisés confèrent solidité et durabilité à l’Ultrabag Pro 3L WAA. Le test pratique donnera raison à ce constat.

Ce qui impressionne est la quantité de choses que l’on peut glisser dans la poche de 3 litres. En effet, contrairement à bon nombre de sacs qui morcellent le volume global en de multiples poches, zip, et autres filets, ici le volume tient d’un seul tenant. Avec un peu de rigueur et de méthode, il est donc tout à fait possible d’y glisser tout le nécessaire à un Ultra. Oui, oui, vous lisez bien !

En course

Comme dit plus haut, j’étais circonspect quant à la stabilité de ce sac ultra léger une fois mis sur le dos. En plus de cela, les bidons n’arrangent rien. En effet, ils tombent pile sous les bras. Autant le dire, cela ne m’inspirait rien de bon d’autant plus que le maintien du sac se fait avec un simple élastique ultra léger.

Après quelques foulées, mes doutes se dissipent totalement. Le sac tient extrêmement bien en place même peu rempli ! Les bidons, gênants en statique, ne le sont plus du tout une fois en course ! Ils passent parfaitement sous les bras et n’entravent aucunement le mouvement de balancier des bras.

Ultrabag Pro 3L WAAConcernant les bidons, il faudra veiller à ne pas mettre trop haut sa ceinture cardio pour éviter les échauffements. Là encore, mis à part le Trail des 3 vallées où j’avais mal mis ma ceinture cardio, je n’ai jamais eu de douleurs dues à la compression des bidons sur la cage thoracique. Ceux qui souhaitent davantage de confort leur préféreront éventuellement des flasques souples mais les bidons font le job ! Néanmoins, après plusieurs mois de tests, je remarque quand même des douleurs régulières quand je l’utilise avec les bidons d’origine.

L’Ultrabag Pro 3L WAA est également un excellent complément à l’Ultra Carrier WAA. Le complément du t-shirt et du sac vous permettront d’emporter véritablement la totalité (et même plus) de ce dont vous avez besoin pour du long ou du très très long. Il faudra cependant veiller à bien ranger ce que vous mettez dans le sac car il n’y a aucune protection sur le dos. On peut donc vite se retrouver avec la frontale et ses angles pointus qui vous labourent le dos. Pour éviter cela, il suffit de placer tout ce qui est textile contre le dos et le reste côté extérieur.

Ultrabag Pro 3L WAAEn conclusion

Malgré son aspect minimal, le sac est extrêmement stable et permet d’emporter tout le nécessaire à une sortie longue voire très longue. Avec son poids plume et ses mensurations minuscules, ce sac est étonnamment simple tout en permettant une multitude d’application ! On regrettera néanmoins l’élastique ventrale qui se détend rapidement et les bidons qui causent régulièrement de petites douleurs si le sac est mal réglé.

J’apprécie énormément ce sac car il revient à l’essentiel de ce que doit être un sac d’hydratation : porter votre eau, votre alimentation et le matériel dont vous avez besoin sans fioritures mais avec efficacité ! Ensuite, et ce n’est pas négligeable, son prix est ridicule en comparaison à d’autres sacs : 59€. Que demande le peuple ?

Ce produit est disponible chez :
TRAKKS

Enregistrer

Enregistrer

NOS NOTES ...
Confort
Volume
Qualité
Prix
PARTAGER
Article précédentL’esprit de la forêt
Article suivantVisions d’Ardenne

3 Commentaires

    • Au contraire Peters ! J’utilise l’ultrabag pro depuis longtemps, je suis une femme, et… quel bonheur ! Maintien parfait, aucune gêne, pas de frottement, et surtout une légèreté exemplaire. Jamais ressenti une telle impression de liberté avec un sac sur le dos, à tel point qu’il faudrait presque lui inventer un autre nom. Et comme dit l’article, le couplage Ultrabagpro + ultra Carrier shirt permet d’aller au bout du monde.

Laisser un commentaire