• Microaventures
  • Randonnées
  • Destinations
More

    Rando et Bivouac sur le Plateau des Tailles

    Aujourd’hui, je vous emmène en rando et bivouac sur le Plateau des Tailles. Cette terre emplie de légendes et de forêts profondes possèdent tous les ingrédients pour vivre une microaventure mystérieuse et enchanteresse. J’ai profité de l’automne magnifique pour contempler ses lumières extraordinaires et le Roi de la Forêt dans son spectacle annuel du brame… Suivez-moi pour un bivouac en Ardenne dans le mordoré de l’automne !


    Sur la lande damnée du Plateau des Tailles

    Le Plateau des Tailles est le second plus haut plateau ardennais après celui des Hautes Fagnes. Battu par les vents, meurtri par le gel et balayé par la pluies, c’est un lieu propice aux landes funestes. Elles avaient presque disparues du paysage de la Haute Ardenne. Cependant, grâce au projet européen LIFE, des landes sèches et humides ont été restaurées redonnant au Plateau des Tailles sont aspects d’il y a 200 ans.

    Et au milieu de ces fanges, les légendes, elle, n’ont jamais cessé de les habiter. Lorsque la brume s’abat, dévoilant à peine les nombreux rochers, l’on raconte que le Diable surgirait pour pactiser avec les malheureux vagabonds errants. Pierre du Diable, Rocher du diable, ils sont nombreux les lieux damnés sur cette terre infernale.

    Et dans la brume surgissent des arbres décharnés comme autant de cadavres damnés… 

    La Fagne de la Goutte en Hiver

    Rando et bivouac sur le Plateau des Tailles

    Pourtant ce n’est pas dans le hurlement du vent et le froid mordant que je vous emmène mais sous le soleil et avec les extraordinaires couleurs de l’automne. À travers landes et forêts, j’ai ainsi passé 48 heures en pleine nature sur le Plateau des Tailles bercés par les éructations du Roi de la forêt.

    L’automne transforme la forêt en une cathédrale de lumière…

    Rando et Bivouac en Ardenne sur le Plateau des Tailles

    Départ de Bihain

    Le départ de ce bivouac en Ardenne commence dans le petit village de Bihain. Ce village est idéal car, en plus d’être pittoresque, il offre de quoi vous parquer aisément. Pour cette microaventure ardennaise, le parcours que je vous propose nous emmène directement en pleine forêt. En ce début d’automne, les couleurs commencent à peine à s’afficher sur les arbres. Pourtant, la forêt offre déjà ses joyaux de couleurs à la contemplation. 

    Aujourd’hui, vous passerez des grandes forêts d’exploitation sylvicole au versant sud du Plateau des Tailles qui vous offrira une vue complètement dégagée sur l’Ourthe orientale et le Grand Duché du Luxembourg. Entre les deux, des zones de fanges, des fonds de vallée bucolique et les premières hêtraies se succèderont et commenceront à se teindre d’or pour préfigurer le palimpseste saisonnier futur.

    L’automne est un andante mélancolique et gracieux qui prépare admirablement le solennel adagio de l’hiver.

    – George Sand

    Rando et Bivouac en Ardenne sur le Plateau des Tailles

    Et au détour d’un bosquet, une pierre surgit au milieu de la clairière. Comment cet affleurement rocheux est arrivé là ? La question est légitime. Pourtant, on craint un peu la réponse si, comme moi, vous connaissez les nombreuses légendes qui habitent cette région reculée d’Ardenne. Sentir le poids des mythes et légendes, c’est ce que j’aime ressentir lorsque je me promène dans ces forêts.

    J’ai souvent l’impression que le merveilleux habitent chaque infime partie des bois. Il n’y a pas un arbre, un rai de lumière ou une clairière qui ne suscitent pas votre imagination, a fortiori une fois l’automne venu. En effet, lorsqu’à cette fantasmagorie permanente s’ajoute l’éblouissement automnal, la forêt fait apparaître le monde du Petit Peuple. Nutons, trolls et féées reprennent possessions de leur territoire. 

    Vers Colas

    Vous pensiez avoir tout vu ? Pourtant, une fois après avoir traverser l’autoroute, je m’enfonce dans, ce qui est à mes yeux, est la plus belle forêt d’Ardenne. La forêt abandonne les résineux au profit de hêtres et de chênes majestueux. Alors qu’elle s’habille de majesté, elle se fait l’écho du roi de la forêt qui, des profondeurs, rompt le silence forestier. En effet, en cette fin septembre, le cerf éructe. Des borborygmes surgissent des tréfonds de la forêts, inquiétants et impressionnants.

    Nous sommes déjà à la moitié du parcours de la journée. Baignés par un soleil généreux qui a du mal à s’arracher à l’été, nous cassons la graine en bordure d’un bosquet d’épicéas. Au milieu de la forêt, le casse-croute a toujours un parfum de nostalgie. Entre les effluves des résineux et celui du café fumant dans ma kuksa, je me replonge instantanément en Scandinavie. Il faut dire que certaines parties de la forêts font directement penser aux forêts marécageuse de Laponie.

    Rando et Bivouac en Ardenne sur le Plateau des Tailles

    Hêtres et chênes, piliers d’une cathédrale de lumière qui se fane…

    Rando et Bivouac en Ardenne sur le Plateau des Tailles

    Déjà le jour décline, une lumière d’or s’abat sur la forêt qui se replie dans son silence. Notre petite communauté de randonneurs se dépêchent d’atteindre l’aire de bivouac de Colas avant que les ténèbres ne nous engouffrent. Brinquebalant nos sacs trop gros mais le coeur léger, l’appel du feu de camps se fait ressentir. Alors que le soleil embrase le pied des arbres, nous ramassons quelques brindilles sur le chemin pour nourrir notre foyer et arrivons à l’aire de bivouac de Colas.

    Sous la canopée, les arbres forment les barreaux d’une prison sylvestre.

    À la lueur d’un feu de camps…

    Les réminiscences des fortes chaleurs de cet été sont encore forte. De fait, tout est archi sec. Il n’y a donc point besoin de s’époumoner pour faire prendre le brasier. L’automne est prétexte à enluminer son quotidien.  Le soleil fait rougeoyer l’horizon tandis que les cerfs commencent leur litanie nocturne. La sauvagerie tire le rideau sur le vacarme et le tumultes de la civilisation. Solitude et bonheur d’un bivouac en Ardenne !

    C’est ainsi que pendant près de 3heures, nous avons laissé les murmures de la forêt absorber notre attention. Dans les flammes naissaient déjà les phrases qui habilleraient cet article. Au travers de votre écran, je vous invite à imaginer l’odeur du feu de bois s’élevant dans l’air accompagné d’escarbilles dansant comme autant de lucioles féériques. Derrière vous, devant vous, dans le noir, éructe le brame du cerf amplifié par les contreforts de la vallée. Enfin, sentez vos joues réchauffées par les flammes. Inspirez, respirez… Vous êtes là… Avec moi ! Merci.

    Rando et Bivouac sur le Plateau des Tailles

    Feu de camps, enchantement transformant bivouac en épopée…

    Rando et Bivouac sur le Plateau des Tailles

    Sur le retour, un matin glacé

    Après une nuit précocement froide, je me lève avant l’aurore pour espérer croiser le regard du roi de la foret. En effet, il n’aura pas cessé de bramer toute la nuit. Peut-être aurais-je une chance d’obtenir une audience ? Pourtant, il reste invisible. Il ne reste plus que la rumeur de sa présence et la brume qui planent au dessus des vastes forêts. 

    Les premiers rayons pointent au dessus de l’horizon. Le soleil s’empresse de réchauffer instantanément le sol blanchi par la nuit. Comme la veille au soir, les couleurs sont encore absolument époustouflante. La brume peine à s’arracher de la cime des arbres et accrochent l’or céleste. La foret se transforme en un monde évanescent et merveilleux. Encore une fois, il suffit d’un instant pour être emporté par l’enchantement des forêts d’Ardenne.

    Rando et Bivouac sur le Plateau des Tailles

    Après un rapide petit-déjeuner, c’est encore groggy par la nuit que nous continuons notre errance sur les sentiers d’Ardenne. Les pieds de mes camarades d’aventure commencent à devenir douloureux comme les épaules supportant un sac trop lourd. Pourtant, il n’y a pas de choix il faut avancer ! Heureusement, le soleil nous offre un spectacle à couper le souffle. Très rapidement, la douleur s’estompe face à tant de beautés. Nous évitons le village des Tailles via sentes et chemins cachés pour nous enfoncer le plus vite possible dans la forêt. Un spectacle aussi inattendu que magique nous attentait.

    Une rencontre inattendue 

    Il est midi et les cerfs recommencent à bramer. Nous marchons sur un long chemin monotone qui déchire la forêt. Tout d’un coup, un cri rauque surgit de nulle part nous fait tressaillir. Un cerf, peut être deux, sont tout prêts de nous. De fait, ils ne doivent pas à être à plus de 100 mètres. Nous posons nos sacs pour avancer plus discrètement. Marchant sur une brindille, je fais déguerpir une harde de sangliers. Avançant désormais seul dans les fourrés, j’aperçois une biche à 40 mètres de moi. Elle est magnifique. Elles nous dévisagent pendant quelques instants puis déguerpit emmenant dans sa fuite un magnifique cerf. 

    Ces quelques instants où nos regards se sont croisés resteront gravés comme à chaque fois que je croise ces animaux aussi furtifs que majestueux !

    Revenant sur nos pas, mon regard est tout de suite attiré par une forme sur la gauche. Un cerf, un autre, se tient à quelques distances de nous. En effet, plus jeune, il ne semble pas du tout préoccupé par notre présence. Tout le groupe a donc tout le loisir de le contempler. Puis comme pour signifier la fin de notre audience, il émet un cri et disparaît dans la forêt. Finalement, cette première rencontre de la saison sera la plus intense de l’automne. Si il y a bien une chose dont jamais je ne me lasserai, c’est celle là !

    Rando et Bivouac sur le Plateau des Tailles
    Rando et Bivouac sur le Plateau des Tailles
    Rando et Bivouac sur le Plateau des Tailles
    Rando et Bivouac sur le Plateau des Tailles

    Retour sur Bihain

    Remotivés par cette entrevue avec le roi de la forêt, les derniers kilomètres du parcours passent à toute vitesse. Nous espérions réitérer l’expérience. La forêt fut particulièrement généreuse sur cette fin de rando et bivouac sur le plateau des Tailles. À une petite harde de biches succéda un noble cerf qui traversa le chemin juste devant nous. Ses bois majestueux imposaient directement le statut de l’animal. 

    L’observation d’un cerf, roi de la foret, sera toujours l’épitomé d’une randonnée extraordinaire !

    Je me souviens encore de la première fois que j’en ai vu un en pleine nature. L’excitation se mêlait à la contemplation comme le sang et la sueur sur les champs de bataille. Pourtant point de soif chasseresse mais plutôt l’envie de protéger ces êtres légendaires. Depuis lors, les émotions ne se sont jamais  érodées. Et arrivé à notre point de départ, c’est avec l’émotion d’une randonnée extraordinaire que je range mon sac à dos… jusqu’à la prochaine aventure.

    Rando et Bivouac sur le Plateau des Tailles
    Rando et Bivouac sur le Plateau des Tailles

    Parcours : Rando et Bivouac sur le Plateau des Tailles

    Sélectionner le fond de carte
    CARTES / IGN
    SCAN EXPRESS CLASSIQUE / IGN
    CARTES TOPOGRAPHIQUES / IGN
    OPEN STREET MAP
    GOOGLE MAP - SATELLITE
    GOOGLE MAP - PLAN
    GOOGLE MAP - HYBRIDE
    PLAN / IGN
    SCAN EXPRESS STANDARD / IGN
    PARCELLES CADASTRALES
    CARTES LITTORALES / SHOM/IGN
    CARTES AERONAUTIQUES OACI / IGN
    PHOTOS AERIENNES / IGN
    IGN BELGIQUE
    Circuits à proximité
    42 km
    14 h
    max. 614 m
    min. 416 m
    895 m
    -893 m
    Style : Forêt
    Public : Randonneurs aguerris

    3 informations complémentaires

    Départ

    Le départ se fait depuis le petit village de Bihain. Là, vous trouverez en face de l'église un petit parking pour mettre votre véhicule en sécurité.

    Difficulté

    La randonnée ne présente pas de difficulté particulière. Certains passages peuvent devenir marécageux avec un temps humide. Seul la longueur des deux étapes ainsi que le poids du sac peuvent venir ajouter du challenge à cette belle randonnée en pleine forêt.

    Parcours

    Le parcours n'est pas balisé. Veillez toujours à vérifier les interdictions éventuelles de passage (chasse). Les Sentiers du Phoenix ne pourront pas être tenus responsables du en cas de non respect Code forestier.

    Informations de l'auteur

    L’application est déjà installée sur le téléphone avec lequel vous consultez ce site ?
    Cliquez sur le bouton pour visualiser la fiche directement dans l’application. Il vous suffit ensuite de cliquer sur le bouton « Embarquer » pour pouvoir consulter ce parcours sans connexion.
    L’application est déjà installée sur un autre appareil que celui avec lequel vous consultez le site ?
    Pour scanner ce QR Code, utilisez une application dédiée.
    L’application doit être préalablement installée sur votre téléphone.
    Une fois scannée, la fiche du parcours s’ouvrira directement dans l’application. Il vous suffit ensuite de cliquer sur le bouton « Embarquer » pour pouvoir consulter ce parcours sans connexion. https://ws.cirkwi.com/ul/c/108463?stores
    Vous n’avez pas encore installé l’application sur votre téléphone ?
    Cliquez sur le bouton correspondant à votre OS pour télécharger l’application.

    Rando et Bivouac sur le Plateau des Tailles
    Ardenne
    Julienhttps://www.sentiersduphoenix.be
    Je m'appelle Julien, j'ai 30 ans. Je suis passionné d'aventures, de nature et de sports outdoor. Mon blog "Sentiers du Phoenix" est un peu comme mon feu de camps permanent autour duquel je te partage toute ma passion pour l’Aventure, le Trail et la vie en pleine nature. On part ensemble à l'aventure ?

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Entrez votre commentaire

    Entrez votre nom ici

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Newsletter

    L’aventure dans votre boite mail garantie sans spam !