Trail de Namur 2014 (30km et 950D+)

0

Habitant au pied du lieu de départ, j’avais choisi de remplacer l’OHM Trail par celui du Trail de Namur 2014 (30km et 950D+) dans le cadre de mon entraînement pour Verbier. Résultat, j’en reviens avec une très bonne sortie longue mais en plus de cela un excellent record personnel sur la distance.

J’arrive sur place une demi-heure avant le départ, je pars chercher mon dossard, retire la veste technique en cadeau, lasse mes chaussures et me rends rapidement sur la ligne de départ. Le ciel est bleu, il fait déjà chaud en ce début de lundi de Pentecôte. Je croise quelques têtes connues et fais la connaissance de Christian, un blogueur que je suis déjà depuis un petit temps. Je vous invite d’ailleurs à passer faire un petit tour sur son blog ICI et à lire son compte rendu du Trail de Namur.

Photo de Christian
Photo de Christian

 

Le départ est donné à l’école hôtelière et s’ensuit un petit kilomètre d’asphalte pour étendre le peloton qui s’étiole déjà dans la première descente vers le lieu dit « La Gueule du Loup ». Ce nom n’a jamais si bien porté son nom tellement cette descente a été rendue boueuse et glissante par les orages qui ont frappés la région les jours précédents. Tout de suite après, on enchaîne par une longue montée qui termine très clairement de nous échauffer voir déjà de nous surchauffer avec la moiteur du jour. Je sais qu’aujourd’hui l’ennemi ne sera pas le parcours assez roulant mais la chaleur. Directement, je lève le pied à l’entame de cette côte et me fait dépasser par pas mal de monde mais je préfère jouer la carte de la sécurité.

Trail Namur Capitale 2014-1

Je connais pas mal cette première partie du parcours qui est mon terrain d’entraînement. On zigzague ainsi jusque Malonne dans le bois de la Vecquée. C’est vraiment là que je redécouvre la région. Tous les sentiers empruntés me sont inconnus. Et le moins que l’on puisse dire c’est que ça grimpe pas mal ! J’arrive à me localiser mais rien n’y fait : c’est bien un nouveau terrain de jeu que je découvre. A ce moment là, je rattrape pas mal de monde et cela se confirme dans la descente vers Floreffe et surtout la remontée vers Buzet. J’ai les jambes et j’appuie sur l’accélérateur.

Pour la première fois en course,je trouve un ravito mal placé (pour moi bien sûr par dans l’absolu 😉 ). J’étais vraiment bien mais je suis obligé de m’arrêter pour remplir mes flasques. Ce simple arrêt coupe littéralement mon effort. Alors que j’avais les jambes quelques instants auparavant, elles ont du mal à reprendre. Je dois tirer ainsi sur plusieurs kilomètres. Heureusement la portion est assez roulante et sans trop de dénivelé. On évite de peu l’orage qui éclate derrière nous tout en retournant vers Namur. Je retrouve également mon terrain d’entraînement. Après le second ravito, on est rejoint par les participants du 16km. Ça c’est une excellente idée car, les jambes ne voulant pas redémarrer, plusieurs d’entre eux me serviront de train pour me tirer jusqu’au pied de la Citadelle et le fameux tienne aux biches qui slalome ainsi à côté de la Route Merveilleuse pour atteindre le château de Namur et l’arrivée.

Trail Namur Capitale 2014-3

Je finis 85e/261 en 3h11,17 soit une moyenne de 9,41km/h

Move : http://www.movescount.com/fr/moves/move33395747

Je suis très content de moi pour ce trail puisque j’y établis un Record Personnel sur la distance. Cependant, remettons l’église au milieu du village, il était roulant et peu technique contrairement au Trail des vallées du Chevalier que j’ai couru 5 jours plus tard.

Pour moi, ce Trail est un des mieux organisés en Wallonie. Parcours EXTREMEMENT bien balisé, ravitos complets et une équipe organisatrice extrêmement bien rodée pour une seconde édition !!

Photographies : Olivier R. Photography

Laisser un commentaire