Le refuge du Glacier Blanc (Massif des Écrins) : Topo Rando Trail

2

La randonnée vers le Refuge du Glacier Blanc est LA randonnée à ne pas manquer dans le massif des Écrins. Véritable approche de l’univers de la Haute Montagne, cette randonnée de difficulté moyenne vous amènera à fouler les sentiers qui ont mener à la conquête des plus célèbres sommets des Écrins : la barre et le dôme éponyme.

La vallée

Véritable concentration de « bouts du monde », le secteur Vallouise-Pelvoux rassemble une série de vallons et de vallées en cul-de-sac tous aussi riches les uns que les autres. Pour cette randonnée, il faut se rendre au bout de la vallée de Vallouise au delà du dernier hameau, Ailefroide, jusqu’au lieu-dit du Pré-de-madame-Carle. Un vaste parking vous permettra de laisser votre véhicule pour partir à la découverte du Glacier noir ou du Glacier blanc qui nous intéresse.

Ce « pré » est en faite un vaste replat recueillant les torrents descendant directement de la montagne. Ces derniers serpentent au milieu d’un champs de galets dessinant des méandres dont la beauté se mesure après quelques mètres de dénivelé.

Randonnée

Mis à part l’intersection menant au glacier noir, le sentier menant jusqu’au refuge du Glacier Blanc est facile et aucune hésitation n’est possible. Après quelques lacets en pente douce, le sentiers devient de plus en plus pentu au fil de l’ascension.

Après un passage légèrement plus technique à travers rochers et grosses pierres, on arrive à la première étape de cette randonnée : le banc. Ce dernier taillé dans la pierre offre à celui qui s’y assied un panorama à couper le souffle sur l’ensemble du vallon et sur le Pelvoux qui nous domine de toute sa splendeur.

 

À partir de là, le parcours se fait progressivement de plus en plus alpin. Nous sommes à 2200m d’altitude et le paysage change pour dévoiler progressivement l’objet de notre effort : le Glacier Blanc.

Il ne reste plus que 300 mètre de dénivelé pour atteindre le refuge. Le paysage est magique dans cet univers de pierre. Comme je vous le disais, on touche du bout des doigts l’univers de la haute montagne ! Le sentiers est désormais plus technique avec quelques passages légèrement exposés où des cables permettent un passage en toute sécurité. Malgré ceux-ci, la randonnée est tout à fait accessible aux enfants avec un minimum d’entraînement.

Après ces passages plus compliqués et avant d’affronter les derniers 100m de dénivelé jusqu’au refuge, on traverse un nouveau replat où se trouve l’ancien Refuge Tuckett près du lac éponyme. Ce refuge est étonnant à plus d’un titre. Tout d’abord, son nom vient d’un des premiers alpinistes à s’aventurer sur le Glacier blanc et à tenter l’ascension de la Barre en 1862. D’autre part, il est un témoin du recul inexorable du glacier blanc. En effet, à l’époque de sa construction à la fin du 19e siècle, il était au pied du Glacier, ni plus ni moins !

Refuge du Glacier Blanc

Après un ultime ressaut d’une bonne centaine de mètres de dénivelé, vous arriverez au Refuge du Glacier blanc. Ce refuge est le point de départ de pas mal de courses dont la traversée du Glacier jusqu’au Refuge des Écrins et les sommets célèbre du massif : la Roche Faurio, le Dôme des Écrins et évidemment la Barre des Écrins, point culminant du massif…

Randonnée Glacier Blanc

Informations (basées sur les mesures de ma SUUNTO)

Distance : 9,86 km

Dénivelé : 684 m D+

Type de parcours : Aller-retour

Difficulté : Moyenne (enfants et personnes, bons randonneurs)

Trail : cumul de dénivelé sans se prendre la tête du parcours

Commentaires

2 Commentaires

Laisser un commentaire