Refuge du Sélé (Massif des Écrins) : Topo Rando Trail

3

La randonnée vers le Refuge du Sélé est est une randonnée pleine de contrastes. Tantôt engagée, tantôt minérale, cette randonnée sportive vous emmènera jusqu’au coeur du massif dans des paysages à couper le souffle.

Véritable concentration de « bouts du monde », le secteur Vallouise-Pelvoux rassemble une série de vallons et de vallées en cul-de-sac tous aussi riches les uns que les autres. Pour cette randonnée, il faut se rendre au bout de la vallée de Vallouise dans le dernier hameau de la vallée, Ailefroide. Un parking à proximité du camping  vous permettra de vous parquer à l’entame des randonnées évoluant dans le vallon du Sélé.

La première moitié de la randonnée est commune à celle vous menant au Refuge du Pelvoux. C’est aussi son unique défaut. La randonnée commence au camping d’Ailefroide, 2e site d’alpinisme des Alpes françaises après Chamonix. Autant dire qu’à défaut de vous frottez à la haute montagne, c’est la haute montagne qui viendra à vous. En effet, vous croiserez plus d’un alpiniste en approche de leur objectif.

Après avoir laissé le camping (alt. 1500m), vous longerez le torrent de Clapouse à travers les sapins jusqu’à 1800m d’altitude. Là, c’est un magnifique sentier en lacets qui prendra le relais pour vous amener à la jonction avec le sentier menant au refuge du Pelvoux. Après cette intersection, le paysage devient tout de suite beaucoup plus minéral et cassant.

 

refuge du Sélé refuge du Sélé

En effet, à 2000m d’altitude, il y a un léger replat caillouteux à souhait et qui débouche sur un pierrier. La prudence est de mise lors de sa traversée car c’est extrêmement cassant. Prudence aux chevilles faibles !

refuge du Sélé

Après cette première difficulté, on entame directement le plat de résistance : 400m de dénivelé très technique et surtout assez exposés. La prudence est réellement de mise surtout avec des enfants. Car, même si le parcours est sécurisé par des câbles, le passage reste dangereux.

refuge du Sélé refuge du Sélé

IMG_0608

Après un ultime ressaut, vous atteindrez le refuge du Sélé à 2511m d’altitude dans une ambiance de haute montagne et surtout une vue panoramique sur tout le vallon avec la Tête de la Draye en arrière plan. Le retour se fait par le même chemin et la prudence sera encore redoublée lors de la désescalade de la section exposée.

refuge du Sélé refuge du Sélé

Informations (basées sur les mesures de ma SUUNTO)

Distance : 8 km

Dénivelé : 969 m D+

Type de parcours : Aller-retour

Difficulté : Difficile (longueurs et passages exposés)

Trail : cumul de dénivelé sans se prendre la tête du parcours

Commentaires

3 Commentaires

  1. J’y étais cet été, un lieu magnifique. La partie du GR54 qui va jusqu’au Col de l’Aup Martin (depart parking Entre les Aygues) est aussi magnifique. Attention les derniers metres jusqu’au Col de l’Aup Martin sont « chaud patate » !

    • Oui, cette randonnée était également prévue mais par manque de temps, nous n’avons été que jusqu’à la cabane 😉 Ce n’est que partie remise. En plus si tu me dis que la fin est « chaud patate », ça me botte encore plus !

Laisser un commentaire