Visions d’Ardenne

4

Quand je cours, je prends systématiquement des photos de ce qui m’entoure. La photographie devient mon carnet de route visuel et l’Ardenne mon sujet de prédilection. Après trois ans et demi de course à pied, je remarque que ce calepin commence à se remplir bien généreusement. Je vous présente mes visions d’Ardenne…

L’entraînement et les compétitions nous mènent presque quotidiennement sur les sentiers. On cumule les kilomètres, on additionne le dénivelé. Comme je l’ai déjà mentionné dans de nombreux articles, ma motivation dans ce sport provient de cette soif de découvertes et de plaisirs à parcourir de nouveaux sentiers. Comme j’aime partager mon expérience (d’où la création de ce blog), je ne peux m’empêcher de prendre des photos de ces petits instantanés que la Nature m’offre.

Ces images sont prises sur le moment. Elles sont l’expression de l’instantanéité et de la fugacité de l’acte photographique. Les photos suivantes sont autant de petits instants que la Nature m’a laissé observer En effet, il y a dans la course à pied cette connexion intime avec le paysage. Et, la photographie a cela de magique qu’elle est capable de capturer pour l’éternité ces liens invisibles.

Les images présentées sont volontairement nombreuses car elles illustrent une multitude de situations : entraînements, compétitions, sorties entre amis, … En même temps, le nombre les perd dans une forme d’anonymat. Cela ne veut pas dire qu’elles sont absconses mais qu’elles revêtent – chacune d’entre elles –  une signification qui m’est propre et qui restera unique.

J’espère d’ailleurs que votre portfolio personnel est tout aussi riche et important à vos yeux qu’est le mien. Dans cet article, c’est un peu comme si je vous laissais ouvrir un album photographique, mon album photographique mais aussi et surtout celui de l’Ardenne (condruzienne ou non) qui m’accueille chaque jour pour me permettre de m’évader et de profiter de ces magnifiques atmosphères.

Ardenne

 

Commentaires

4 Commentaires

Laisser un commentaire