Packraft en Ardenne : Descente de l’Ourthe

6

Après un long hiver, les premiers rayons de soleil ont toujours une saveur particulière. C’est dans la vallée de l’Ourthe que j’ai profité de cette journée printanière pour prendre mon packraft en Ardenne et faire la descente de l’Ourthe. Au fil de l’eau et en rando, je vous propose une #microaventure d’une journée à la découverte de cette vallée magnifique.


Packraft en Ardenne : Descente de l’Ourthe

Il y a deux ans, je testais le packraft en Ardenne grâce à PackandRaft. Ce petit bateau gonflable léger et compact m’avait directement impressionné. Imaginez une embarcation légère et compacte tenant dans un sac à dos, c’est dire le potentiel d’aventures que l’on peut imaginer.  Aujourd’hui, accompagné par les Packrafts Kokopelli, je dispose d’un nouvel ingrédient à intégrer à mes #microaventures.

Tenant dans un sac, léger, le Packraft est le bateau ultime pour tous les aventuriers de coeur ou d’esprit…

En ce début de printemps, profitant des premiers rayons de soleils, je me rends en Ardenne pour faire la descente de l’Ourthe en packraft.  Les eaux tumultueuses de l’hiver ont chargé la petite rivière ardennaise d’un débit suffisant pour s’amuser à travers ses nombreux méandres. Évidemment, l’Ardenne propose d’autres rivières. Amblève, Semois, Lesse sont autant d’autres prétextes pour aller s’amuser en packraft ou en kayak.

Packraft en Ardenne Descente de l'Ourthe

Descente de l’Ourthe en packraft en Ardenne

L’Ourthe aura toujours mon coup de coeur. Tortueuse et sombre, l’Ourthe est d’abord une rivière mystérieuse avant de s’afficher dans un paysage de plus en plus ouvert et urbanisé. Évidemment, je vous emmène aujourd’hui dans sa première section du barrage de Nisramont au petit village de Maboge.

Comme une veine irriguant la forêt, l’Ourthe a creusé une vallée secrète, invisible du plateau. Dans cette enclave, le temps s’écoule au rythme de l’onde.

C’est justement du barrage que je m’élance dans cette descente de l’Ourthe en packraft. Dans cette partie, il n’y a ni village, ni infrastructure. Seules quelques chalets s’étiolent timidement sur les premières encablures. Ils s’effacent alors rapidement pour ne laisser que les méandres sauvages rythmer la descente.

Packraft en Ardenne Descente de l'Ourthe

Packraft en Ardenne Descente de l'Ourthe

À la fin, toutes choses viennent se fondre en une seule, et au milieu coule une rivière.

La rivière a creusé son lit au moment du grand déluge, elle recouvre les rochers d’un élan surgi de l’origine des temps.

Sur certains des rochers, il y a la trace laissée par les gouttes d’une pluie immémoriale. Sous les rochers, il y a les paroles, parfois les paroles sont l’émanation des rochers eux-mêmes.

Je suis hanté par les eaux.

La rivière du sixième jour, Norman MacLean

Packraft en Ardenne Descente de l'Ourthe

Gonfler le Packraft ne prend que quelques instants. Heureusement ! J’ai vraiment hâte de me remettre à l’eau. Je n’ai plus mis le packraft à l’eau depuis mon voyage en Bavière l’hiver dernier. Même si les premiers coups de pagaie sont hésitants, le plaisir revient en même temps que le soleil qui inonde désormais le fond de la vallée.

Quelle délicieuse sensation de ressentir cette chaleur après l’hiver, j’ai l’impression de renaître ! Je ferme les yeux et me laisse emporter par le courant. Le soleil réchauffe mon visage. Un sentiment de liberté m’envahit. Cette vallée de l’Ourthe devient l’épitomé de ma #microaventure : une parenthèse à l’agitation quotidienne.

Packraft en Ardenne Descente de l'Ourthe

Au détour d’un des nombreux méandres, le célèbre rocher du Hérou apparait devant nous. Cette paroi verticale surgit de la forêt, impressionnante et grandiose. Vu depuis la rivière, elle écrase littéralement les navigateurs d’une beauté indicible. Un frisson me parcourt l’échine. J’ai beau connaître par coeur cet endroit ; je suis toujours impressionné par tant de grandeur.

Le Hérou, paroi de roche déchirant la forêt de sa crête acérée…

Ce méandre, à lui seul, synthétise toute la beauté de l’Ardenne. En effet, descendre l’Ourthe, c’est naviguer à travers les légendes qui planent au dessus de la forêt. Perdu dans mes pensées, je me plais à imaginer un druide de jadis invoqué les divinités depuis ce roc titanesque. Pourtant, ce jour-là, c’est dans la solitude la plus totale que nous passons à sa racine avec toute l’humilité qu’il impose.

Packraft en Ardenne Descente de l'Ourthe

Après le Hérou, les quelques rapides du parcours accélèrent notre course. Déjà, je reconnais les derniers méandres. Maboge n’est plus loin. De fait, la vallée s’élargit et les premières maisons du village apparaissent. Ce rappel de la civilisation marque le tournant de notre aventure du jour après 14km sur l’eau.

Les forbans de l’Ourthe deviennent des vagabonds errant par monts et par vaux…

Après avoir remballé le packraft dans le sac à dos, forêts et sentiers accueillent la suite de notre #microaventure. Passer d’une activité à l’autre avec une telle facilité est ce qui m’a tout de suite séduit avec le Packraft. Désormais, nous tournons le dos à l’Ourthe, enfin pas tout à fait, car nous ne la quitterons jamais très longtemps. Comme un fil d’ariane, elle nous ramènera à bon port.

Packraft en Ardenne Descente de l'Ourthe

Randonner jusqu’au point de départ

Pour retourner au point de départ, c’est un sentier plein d’histoires et de légendes que nous devons emprunter. Se faufilant jusqu’au Cheslé et puis le Hérou, il permet en une quinzaine de kilomètres de passer des points de vue à couper le souffle au sentier discret le long de la rivière. Le dénivelé nous arrache alors à la rivière pour gagner sa particularité.

Chaque souche, chaque touffe de fougères, chaque rocher devient la scène d’une fantasmagorie sylvestre.

L’horizon se referme et, sous la canopée, l’ombre devient aussi importante que la lumière. Théâtre d’un spectacle secret, un monde de fantaisies et de rêves s’ouvre à l’imagination des randonneurs. Loin d’être une forêt ordinaire, la grande forêt d’Ardenne se fait l’écho d’une nature féérique et merveilleuse.

Très rapidement, le parcours nous mène sur l’un de mes lieux préférés en Ardenne : le Cheslé. Cette ancienne forteresse celtique occupe un petit plateau qui domine l’Ourthe. Reconstituée partiellement par une équipe d’archéologues, on peut facilement imaginer la stature qu’elle revêtait jadis.

Le poids de l’Histoire y prend d’ailleurs tout son sens. Perdu au milieu des bois, c’est un endroit qui ne vous laisse pas insensible. Je connais cet endroit depuis de nombreuses années. Pourtant, je ne peux m’empêcher de m’y arrêter de contempler cette oppidum celte et de m’imaginer la vie que pouvaient bien vivre les gens qui venaient s’y abriter.

Entourée par une forêt impénétrable et surplombant avec orgueil les méandres de l’Ourthe, cette forteresse toise désormais les siècles.

Quittant ce plateau chargé d’Histoire, je regagne les berges de l’Ourthe, abandonnant par la même occasion les premières jonquilles de la saison. Jouant avec le dénivelé, je me retrouve au sommet du Hérou que je contemplais d’en bas deux heures plus tôt. Je vous conseille de vous éloigner un peu du rocher en continuant le GR en direction de Nisramont. Le Hérou s’expose alors dans toute sa splendeur !

Après cette dernière bouffée de grands espaces, le parcours sur lequel je vous guide depuis plusieurs kilomètres se faufilent entre campagnes et bords de rivière pour nous ramener au barrage de Nisramont. Ce faux-plat descendant est un bon moyen de souffler un peu après les quelques grosses côtes que je viens d’enfiler. C’est ça aussi que j’aime dans cette région : la variété des paysages sur quelques kilomètres carré.

Inspirez, l’Ardenne majestueuse s’offre à vous !


Infos et parcours

Cette aventure vous a plu ? Vous voulez la revivre ?  Vous n’avez pas de Packraft ? Je réponds à toutes vos questions.

Si je vous propose cette #MicroAventure, c’est parce que vous pouvez la revivre sans problème, même si vous n’êtes pas propriétaire d’un Packraft. Pour ce faire, il y a deux solutions :

  1. Vous voulez absolument vivre cette Microaventure en Packraft ? Pour ce faire, je vous conseille de vous adresser à Luc de PackandRaft pour lui demander de vous accompagner avec ses Packrafts pour faire cette petite descente
  2. Le faire en kayak ne vous pose pas de problèmes ? Ardenne Aventure propose de vous louer le Kayak au départ de Nisramont et de le laisser à Maboge. De cette manière, vous pouvez faire le parcours détaillé ci-dessous sans vous embarrasser d’un packraft.

Si vous n’êtes pas dépendant des heures d’une location de Kayak, je vous conseille de partir de Maboge. Cela vous fera terminer par le Packraft. C’est à mes yeux, une meilleure manière de finir la #MicroAventure.

#Microaventure Packraft sur l'Ourthe

28km en boucle (14km Kayak)   5-6 heures    600 D+ 

Parcours GPX

Packraft en Ardenne Descente de l'Ourthe



Ardenne

6 Commentaires

  1. Quelle sublime ambiance … les légendes bruissent entre les sources et les frondaisons, les ombres veillent !
    J’adore le kayak et tu me donnes envie de tester le packkraft.

    • Ohh merci Alexandra ! C’est vrai que c’est une top expérience et la liberté que donne le Packraft est vraiment Topissime. A très vite 😉

    • Bonjour à vous, personnellement, j’avais drone et réflex avec moi. Ces bateaux sont très très stables et permettent vraiment d’embarquer sans trop de crainte du matos photo et vidéo.

  2. Bonjour,
    Merci pour ce retour.
    Est-ce que la navigation sur l’Ourthe (voir d’autres rivières belges) est soumises à permis/autorisation ?
    Existe-t-il des cartes spécifiques et/ou site et/ou topo, pour connaitre des endroits idéaux pour démarrer et quitter le cours d’eau ?
    Merci

    Yannick

    • Bonjour Yannick,
      Il n’y a pas de permis ou d’autorisation nécessaire.
      Pour la navigation, le plus simple pour voir si elle est autorisée (manque d’eau ou crue) est de se rendre sur le site http://kayak.environnement.wallonie.be
      A l’heure d’aujourd’hui, la navigation des kayaks et autres petits bateaux n’est autorisée que sur la Semois ou la Lesse. La chaleur a eu un impact assez fort sur leur niveau ces dernières semaines.
      N’hésite pas si tu as d’autres questions,
      Julien

LAISSER UN COMMENTAIRE

Rédiger votre commentaire
Entrer votre nom ici

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.