Bilan 2016 : Trail et Aventures

1

Pour la première fois depuis 5 ans, le Trail n’a pas été le seul paramètre de cette année. Retraçons ensemble les jalons de cette extraordinaire année 2016 ! Il est temps de faire un bilan 2016 : Trail et Aventure ! 


Trail Running

Bien sûr, le Trail a été le jalon, le fil d’Ariane de toutes mes péripéties. Ainsi, pour la première fois, j’ai couru tout au long de l’année en club. C’est la première fois de ma vie de coureur que j’expérimente les entraînements en groupe chaque semaine. Au delà d’un groupe d’entraînement, c’est surtout une bande de potes et de challengers de taille que j’ai rencontré !

Big Up à vous les MyRunners !

esprit de la forêt

Vers l’Ultra

Après un mois de janvier sans compétition, j’entame ma saison de Trail en février. Je pars explorer la Grande forêt du Pays de Chimay avec le Trail des 3 Vallées à Couvin. Le lendemain, j’enchaine avec un de mes meilleurs souvenirs de 2016 : la Bouquetin.

Trail La Bouquetin 2016

Après deux petites courses natures pour terminer février, il est déjà temps de penser à Mars. Ce mois est souvent celui qui voit arriver les premières courses « solides ». Le beau temps se dessine et les choix se multiplient. Pourtant, je modère mon enthousiasme et me concentre sur l’entraînement.

Hormis un toujours aussi magnifique Trail des Sauvages fin mars et le Trail de la Saint Agathe mi-avril, je me consacre entièrement à mon gros objectif de l’année (et oui déjà ^^) : la Bouillonnante et ses 75km et 3600D+. Première fois que je m’élance sur une pareille distance.

Quelle folie ! Ma première expérience de l’Ultra est tout simplement impérissable. Cette course restera à jamais gravée dans ma mémoire.

Bouillonnante 2016
© Geoffrey Meuli

Après la Bouillonnante, j’avais prévu de couper et d’axer ma deuxième partie de l’année sur des voyages et des aventures. Pourtant, cela ne m’a pas empêché de m’élancer sur le Chaudfontrail fin mai. Qu’est ce que j’y ai souffert… Les 75 kilomètres étaient toujours dans les pattes.

Into the mountains

J’en venais même à douter de l’efficacité de ma préparation pour mes futurs objectifs estivaux. Heureusement une course imprévue, le Grand Trail du Saint Jacques au Puy-en-Velay me réconforte pour le Marathon du Mont Blanc, deux semaines plus tard. Enfin, le pensais-je ! Le Marathon fut assez éreintant pour moi et j’en viens finalement à conserver un goût amer de cette course…

Et c’est à partir d’ici que la magie prend vie… J’ai l’occasion de tester la magnifique station Trail de Morzine-Avoriaz en début de mois. Superbe préparation pour ce qui m’attend plus tard dans le mois…

Fin du mois de juillet, je m’envole pour le Nord de la Norvège et participe à la plus belle, la plus technique et la plus excitante course à laquelle j’ai participé : la Tromsø Skyrace ! Je n’ai pas de mot pour décrire cette course de Viking. La seule chose que je peux vous dire c’est que j’y retournerai et cela sera sur la longue distance !

Tromso Skyrace

Quand je vous dis que cette année 2016 a été GENIALE ! Parce qu’après une telle course, généralement, il faut déjà avoir de la chance pour revivre d’autres expériences de ce type. Pourtant, je l’ai vécu au Matterhorn Ultraks à Zermatt. Malgré un mollet récalcitrant et une météo capricieuse, quel plaisir de fouler ces sentiers au pied du Cervin !

Matterhorn Ultraks

Back in Belgium

De retour des montagnes, j’ai eu l’immense honneur d’être invité au Trail du Hérou. Je vous en ai tellement parlé de celui-là. Pour résumer, je dirais que c’est le plus beau de Belgique. Rien de moins ! Le parcours, l’ambiance et les paysages sont tout simplement à couper le souffle à l’image de notre belle Ardenne.

La fin de l’année est comme d’habitude consacrée à mes courses de coeur comme le Trail de l’Orneau, à une découverte, le Trail du Saint Jacques d’une Citadelle à l’Autre, ou encore aux courses nocturnes comme les Lumeçons à Namur en version longue (26km et 1100D+) ou encore le Christmas Night Trail de Maredsous en version longue également (27km et 800D+).

Cette fin de saison m’a permis de valider une nouvelle manière de m’entraîner. En effet, après un été intense, j’ai vraiment ressenti une saturation de courses. J’ai donc levé le pied. Mes entrainements étaient réguliers mais beaucoup moins nombreux. Résultat, je me retrouve avec mes meilleures performances sur les deux derniers Trails de l’année. A méditer…

Ardenne mystérieuse

En chiffre :

Bilan 2016

Aventures

Je vous l’avais annoncé début 2016. Je voulais donner une nouvelle inclinaison à ce blog : celle de l’aventure et de l’outdoor. Il m’a fallu un peu de temps pour que les projets se mettent en place mais je suis heureux de voir que j’ai tenu ma promesse en vous faisant voyager mais voyager différemment, sportivement…

Début juin, je vous mettais l’eau à la bouche en vous faisant découvrir le Packraft. Cette discipline nautique venue en ligne directe d’Alaska m’a permis de découvrir l’Ourthe sous un angle complètement inédit !

En juillet, je vous ai emmené découvrir la station de Morzine-Avoriaz qui propose des parcours Trail absolument époustouflant !

Peu de temps après, je vous emmenais au milieu des abeilles au sommet du Grand Paradis. Enfin, je devrais dire au presque sommet car un orage nous a empêché de l’atteindre à 10 mètres de ce dernier… C’était ma deuxième expérience en alpinisme. Malgré la météo, malgré le temps complètement bouché, cette expérience m’a définitivement inoculé le virus ;).

Ascension du Grand Paradis

Fin juillet, je m’envolais vers le Nord de la Norvège, au delà du cercle polaire… Dans un lieu à peine imaginable où la montagne rencontre la mer et font naître des paysages à couper le souffle pour tout ceux se donnent la peine d’atteindre le sommet.

Les Lofoten furent pour moi la réalisation d’un vieux rêve. Car entre les plages idylliques, les sommets déchiquetés et les sentiers abruptes, j’ai foulé une destination qui me correspond et me ressemble. Je pense que je ne me suis jamais senti aussi bien sur terre qu’au sommet des montagnes des Lofoten…

Lofoten

Comme en Trail avec la Tromsø Skyrace, il est difficile de faire mieux que les Lofoten. Pourtant, j’ai pu (re)découvrir une autre terre « finale », la Bretagne Cette « finnis terrae » possède le même charme de bout-du-monde et ses légendes imprègnent ses côtes et ses landes d’un charme tout à fait particulier…

Après cette incursion en terre légendaire, j’ai continué ma route aux légendes en Ardenne. « Ma » région, ma terre d’entraînement et d’inspiration, source de mythes et d’enchantement. Randonnant, courant, explorant, je m’aventure au quotidien dans ces sombres forêts que je vous fait découvrir petit à petit… L’Ardenne mystérieuse.

Ardenne Mystérieuse

Merci

Tous ces objectifs de courses, toutes ces aventures ne sont pas possibles sans mes partenaires qui me font confiance au quotidien. Grâce à vous, mes rêves deviennent réalités ! Je vous remercie donc tous du fond du coeur.

 
Morzine Avoriaz
Hoka One One
Atout France
Montagne en scène
Tourisme Bretagne
Skins
Trakks
Lupulus
Salomon
Art Ceramic
Freedom2go
Chauffage Mathieu Bouchat
WAA
Caseproof
Osprey
 

Commentaires

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire