Bilan 2015 : 3 ans de sport et première montagne…

0

Ma troisième année de sport se termine, il est temps de faire le bilan 2015. Comme les deux précédentes, elle fut extrêmement riche en enseignements divers et variés. Je retiendrai surtout ma première (et non dernière) incursion en montagne…

Contrairement à 2014, où le 4L Trophy avait pris pas d’énergie jusque fin février, j’ai commencé ma saison 2015 beaucoup plus tôt afin de préparer au mieux mon premier objectif de la saison : la Bouillonnante. Décidé à ne plus réitérer mon erreur de l’année précédente, je me contente de deux objectifs majeurs à savoir la Bouillonnante et ensuite et surtout l’OCC. Petit retour sur cette année avec le bilan 2015 :

Entraînement

Je savais que l’année 2015 serait complètement différente de la précédente ne fut-ce que parce que mon déménagement fin de l’année précédente impliquait de nouveaux terrains d’entraînement. J’ai eu l’occasion de découvrir de nouveaux chemins, de nouveaux dénivelés et surtout une forêt privée qui me permet de m’évader dès que j’en ai l’envie. Ces nouveaux lieux pour courir me surprennent chaque jour de leur beauté sans cesse renouvelée.

IMG_0954

J’ai d’ailleurs laissé parler mes tripes à plusieurs reprises sur ce blog. On fait vraiment un sport magnifique et je ne le dirai jamais assez mais, plus que la compétition, la découverte et l’exploration des paysages qui nous entourent doit rester notre principale source de motivations. Je vous rassemble donc une série d’articles écrits dans un but de motivation afin de nous pousser à profiter chaque jour des bois et des montagnes constituant notre terrain de jeu :

2015 aura été non seulement ma première expérience de course en montagne (voir ci-dessous) mais aussi et surtout ma première expérience en alpinisme. Mémorable. Ce lever de soleil face à la Barre des Ecrins restera gravé dans ma mémoire pendant encore longtemps. C’était tout simplement magique et je pense que le compte-rendu témoigne parfaitement de cet extase que ma moitié et moi-même avons ressenti au sommet de la Roche Faurio.

J’ai également eu l’occasion durant cette année de mieux encadrer mes entraînements grâce à mon coach, Vincent, et l’équipe MyRun avec qui je m’entraîne depuis quelques semaines tous les mardis lors de séances en groupe intenses mais funs !

Compétitions

Après une coupure complète durant le mois de janvier, j’ai accroché mon premier dossard en février lors de ce trail nocturne. Cela a été ma première déception en trail, non pas au niveau de la forme physique, mais du parcours. J’espère que les organisateurs auront pris en compte ces quelques critiques afin d’optimiser leur édition 2016. Pour ma part, je bouclais le parcours à une excellente moyenne qui non seulement augurait une bonne saison mais aussi un bénéfice clairement identifié : la coupure hivernale.

Processed with VSCOcam with 5 preset

J’avais misé sur la progression en début de saison. C’est la raison pour laquelle, un mois après le Trail du Samson, je m’aligne sur le très beau et très roulant Trail de l’Ourthe. J’avais choisi cette course car il s’agit d’un Trail en ligne. C’est le genre de compétition très agréable à parcourir car on n’a pas cette impression de « déjà-vu » que l’on peut retrouver sur les boucles. Le parcours n’était pas très technique. C’était donc parfait pour travailler la vitesse en début de saison. Encore une fois, j’ai été très content de ma course que j’ai bouclé à du 9,7km/h chose que je n’avais jamais réussi à maintenir jusqu’alors sur une telle distance.

  • Début du coaching : mars 2015

J’avais décidé de faire appel à un coach afin d’améliorer mon temps sur la Bouillonnante et tenter de finir au mieux l’OCC. Je reçois la première partie de mon plan d’entraînement durant la deuxième quinzaine de mars. Basé sur l’entraînement croisé, il me permet d’augmenter les charges sans trop de mal. Avec un temps relativement court, le plan vise l’acquisition de l’endurance nécessaire à boucler la Bouillonnante pour la deuxième année consécutive.Par la suite, il s’articulera en différents blocs de travail me permettant d’arriver au top pour l’OCC.

Processed with VSCOcam with g1 preset

Après une édition 2014 sous le soleil et la chaleur, 2015 en est le direct opposé : pluie et froid nous accompagneront tout le long de ce nouveau parcours. Toujours aussi magnifique, l’équipe de Bailrun nous amène dans de nombreux recoins cachés et toujours aussi magnifiques. Comme cette course n’était pas vraiment prévue dans l’agenda, j’ai l’autorisation du coach de la courir cool. Pas grave, cela me permettra de profiter encore davantage des magnifiques paysages.

11100352_1424615351180262_7994384926552728644_n

Définitivement ma course de cœur, la Bouillonnante, c’est un peu une épopée fantastique en terre de légende. Ça vous remue les tripes autant que les guibolles. Et finalement, « après 8h dans les bois, voir cette forteresse séculaire dominant le paysage de sa magnificence, il n’y a rien de plus beau. « […] Ces quelques instants fugaces du retour à la civilisation sont probablement les plus magiques dans ce genre de course ». J’ai réussi à améliorer mon chrono d’une petite dizaine de minutes mais je boucle le parcours dans un état de fraîcheur plus avancé que l’année dernière. Hâte d’être en 2016 pour parcourir à nouveau ces magnifiques sentiers.

Cette course se court entièrement sur mes terrains d’entraînements. Difficile donc d’être objectif, il n’empêche que l’organisation est parfaite et vous fera découvrir au mieux la magnifique région de Namur. Personnellement, malgré une forme plus que moyenne, je me rapproche tout doucement des 3h00 avec un chrono de 3h04. En 2016, c’est décidé, je passe la barre des 3h !

OHM Trail

Il y a parfois des courses qui ne sont pas prévues dans votre agenda et sur laquelle, contre toute attente, vous faites votre meilleure performance de l’année. Cela a été le cas pour moi cette année sur l’OHM Trail. J’avais déjà entendu parler à plusieurs reprises de ce Trail considéré par certains comme l’un des plus durs de Belgique si ce n’est le plus dur. Je m’aligne donc sur cette course davantage par soif de découverte que par envie de performance. Pourtant, force est de constater que la performance sera plus qu’étonnamment au rendez-vous lors de ce parcours magnifique (l’un des plus beaux) mais exigeant.

S’il y a bien une course sur laquelle j’aurais du m’abstenir, c’est celle-là ! ^^ Il faisait près de 35° et je m’élance sur un trail de 30 bornes aux fausses allures d’enfer. Vous vous demandez ce que ça fait de courir dans une forêt en feu et suffocante ? Et bien, il fallait s’aligner sur cette course. Je finis littéralement cuit et avec des réserves bien entamées… Les semaines suivantes ne seront d’ailleurs pas les plus faciles au niveau de l’entraînement.

OCC 2015

Ça y est ! Après une tentative avortée en 2014, je l’ai enfin eue ma première course de montagne. Cette course a été un moment extraordinaire même si elle n’a pas été parfaite de bout en bout. J’ai notamment souffert de déshydratation. Malgré toutes les douleurs, passer la célèbre arche chamoniarde est tout simplement magique.

23924754605_7a96fe76fb_c

Après l’OCC, j’ai véritablement lever le pied pour correctement récupérer. Ensuite, j’ai repris l’entraînement pour le Trail de l’Orneau et les Lumeçons Je peux dire que je n’ai jamais réussi à le reprendre correctement car des rhumes sont venus contrecarrer mes plans. J’ai ensuite coupé pendant un mois mais un ennui de santé m’a obligé à prolonger de presque 3 semaines. Il n’empêche que la forme était étrangement présente lors de la Corrida de Gembloux et le Maredsous Trail où j’ai fait d’excellents chrono.

Que retenir ?

Cette année 2015 a été exceptionnelle à tous les niveaux. J’ai pu expérimenter ma première course en montagne, faire mon premier sommet dans les Alpes, profiter de chaque sortie et contempler les beautés que la nature nous offre.

Cette année m’a permis de mieux cadrer mon entraînement grâce à Vincent de BeActive, mon coach mais aussi l’équipe MyRun qui nous pousse à nous dépasser chaque mardi dans une ambiance conviviale.

Du côté du blog, vous êtes également de plus en plus nombreux à me suivre. C’est génial ! Vous êtes en moyenne 3500 visiteurs uniques par mois et vous lisez plus de 7500 pages. C’est juste énorme. Je tiens également à remercier mon partenaire TRAKKS et toutes les marques (Salomon, Millet, WAA, Caseproof, …) qui m’ont fait confiance cette année en laissant leurs produits entre mes mains pour en faire un test grandeur nature. Sur ce point, j’espère continuer sur ma lancée en 2016 car je sais l’importance que peuvent revêtir les tests dans l’achat du matériel.

J’espère donc que 2016 sera sur la même lancée et je vous souhaite à tous et à toutes le meilleur pour vos projets sportifs et/ou personnels !

Commentaires

Laisser un commentaire